Coronavirus : 7 nouveaux cas, un cordon sanitaire autour de Djarkpanga

7 nouveaux cas confirmés du nouveau coronavirus ont été détectés sur l’ensemble du territoire, dont 4 cas dans la petite commune de Djarkpanga, qui vient d’être mise en isolement.

Le site officiel du gouvernement vient d’actualiser les statistiques concernant le covid-19 au Togo. 7 nouveaux cas ont été positifs- sur 218 personnes dépistées-, dont 4 à Djarkpanga, un à Bafilo, et deux à Lomé. Trois cas de sexe féminin et quatre de sexe masculin ; l’âge variant entre 18 et 50 ans.

On enregistre un nouveau cas de guérison. Dans l’ensemble, le Togo connaît 123 cas confirmés de contamination à COVID-19 dont 48 actifs, 66 guéris et 9 décédés.

La région centrale (Sokodé, Bafilo, et Djarkpanga) constitue après Lomé, le second lieu de contamination au covid-19.

Mais la situation de la petite commune de Djarkpanga suscite beaucoup d’inquiétudes à cause d’une histoire autour de la propagation du virus. La ville compte désormais 11 cas et plusieurs familles placées en quarantaine.

Dispositif de cordon sanitaire autour de Djarkpanga

La commune est placée en quarantaine, isolée des autres communes du Togo. Le cordon sanitaire devrait être surtout renforcé au niveau de la frontière du Ghana, très poreuse.

Chef-lieu  de la préfecture du Mô, la région est déjà difficilement accessible en période normale. Il faut faire un détour par Sokodé et Bassar pour y arriver par une voie de terre très peu praticable. Ce grenier alimentaire est appelé péjorativement « le sixième continent », du fait de son inaccessibilité.

La mise en quarantaine devrait avoir des conséquences graves pour l’approvisionnement des produits alimentaires, mais aussi pour la population locale. La zone entre en pleine période des cultures.

Frontalière du Ghana, cette petite commune rurale d’à peine 15 mille habitants est dynamique pour son agriculture et réalise beaucoup d’échanges avec le Ghana. Le cedi  ghanéen est d’ailleurs la monnaie de référence dans cette contrée.

L’importance du trafic et des cas de contamination dans la Nothern du Ghana ont pu faciliter la propagation du virus à Djarkpanga. Plusieurs familles sont placées en quarantaine dans la commune.

A propos Komi Dovlovi 1071 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*