Togo: Qui veut devenir ministre?

Faure Gnassingbé: peut-il continuer à résister aux réformes démocratiques?

Trois semaines après sa nomination, Komi Selom Klassou n’a toujours pas formé son gouvernement. La lenteur avait été expliquée par la longue absence du président Gnassingbé.

Les Togolais sont dans l’expectative. Les autorités refusent de communiquer et les spéculations vont bon train, tant dans la presse libre que dans les médias institutionnels. Certains vont jusqu’à exhiber un brouillon de la composition hypothétique du futur gouvernement, jouant sur les noms des restants, des sortants et des rentrants à la manière d’un prestidigitateur.

Est-il si difficile pour un président réélu de former une équipe gouvernementale? L’équation ne parait pas si simple pour Faure Gnassingbé. A vrai dire, ce n’est pas Selom Komi Klassou qui identifie les nouveaux porteurs des portefeuilles. C’est dans les officines fermées du président et de ses conseillers que tout se joue. On le sait beaucoup de ministres au gouvernement officiel ont peu de pouvoir. Les prérogatives essentielles de la gestion publique sont détenues par les conseillers, qui sont d’anciens ministres et des caciques du RPT (le parti du père du président, transformé en UNIR par ce dernier).

Constituer une équipe gouvernementale au Togo tient compte de beaucoup de facteurs. Au temps d’Eyadèma, le critère régionaliste était prépondérant. Ensuite vient la fidélité au régime puis la compétence. Faure quant à lui, doit tenir compte de conditions supplémentaires. Il doit des portefeuilles à l’armée, tout en conservant des postes stratégiques pour des techniciens, et en maintenant des privilèges à des personnalités issues du système de son père. A tout cela, il faut ajouter des donnes qui relève du nouvel échiquier politique: satisfaire l’encombrant allié UFC, et faire de la place à des maillons de l’opposition prêts à lui faire allégeance, cas d’OBUTS et de NET.

Dans ces conditions, devenir ministre au Togo n’est pas dans l’ordre des logiques politiques ordinaires.

K. Agboglati

Avatar
A propos Rédaction Le Temps 881 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire