Merzoug Touati, blogueur algérien condamné à 10 ans de prison

Merzoug Touati, un blogueur algérien ayant publié sur internet un entretien avec un diplomate israélien, a été condamné à dix ans de prison ferme.

Le tribunal criminel de Béjaïa (260 km à l’est d’Alger) a déclaré Merzoug Touati, 30 ans, coupable d’avoir entretenu « avec les agents d’une puissance étrangère des intelligences de nature à nuire à la situation militaire ou diplomatique de l’Algérie ou à ses intérêts économiques essentiels », crime passible de 20 ans de prison.

La Cour a en revanche écarté le chef d’avoir « incité les citoyens ou habitants à s’armer contre l’autorité de l’Etat », crime passible de la peine de mort, et deux autres crime et délit d’atteinte à la sûreté de l’Etat dont était accusé le blogueur pour avoir posté un appel à manifester sur Facebook. Le blogueur a été condamné à 10 ans de prison ferme et 50 000 da d’amende.

Dans ce procès, le Parquet avait requis la prison à perpétuité contre le blogueur.

​Me Hamaïli, qui avait plaidé l’acquittement, a indiqué qu’il allait s’entretenir avec son client pour savoir si celui-ci décidait de faire appel.

« Merzoug Touati est un blogueur qui n’a fait qu’exercer ses droits garantis par la Constitution. Il est libre de parler avec qui il veut et de dire ce qu’il veut », a expliqué l’avocat. M. Touati, qui n’a obtenu que des emplois précaires depuis qu’il est diplômé de l’université, « n’a jamais occupé de poste à responsabilité lui donnant accès à des informations qu’il aurait pu communiquer » à une puissance étrangère, a-t-il souligné.

Merzoug Touati est détenu depuis qu’il a été arrêté à Béjaia en janvier 2017, après avoir appelé sur son compte Facebook à protester contre la nouvelle loi de Finances et diffusé sur son blog un entretien vidéo avec un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères.

Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 934 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire