L’actualité vue par Le Temps du Togo

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

Dapaong : Une grotte mariale dédiée au pèlerinage des fidèles

Après quinze ans d’existence, la paroisse Bon Pasteur de Natbagou…

Caravane en vue contre l’accaparement des terres par les nantis

Une caravane ouest-africaine sur le droit à la terre et…

Côte d'Ivoire : Bonaventure Kalou veut devenir Maire

L’ancien attaquant international ivoirien, Bonaventure Kalou veut devenir maire pour…

Koroki change d’entraîneur après trois journées de championnat

La première division du championnat national de football enregistre un…

Justice tchadienne : séquestrée à 14 ans, Hawariya n’y croit plus

Deux ans après l'affaire du viol de Zouhoura, la justice…

Afrique du Sud : Le roi des Zoulous récuse les réformes…

Le roi des Zoulous a demandé au président sud-africain à…

Des prisonniers prennent le contrôle d'une prison de Juba

Des prisonniers ont provisoirement pris le contrôle d'une partie d’une…

Second repas pour les détenus de la prison de Sokodé

L’Union Européenne UE et l’ONG allemande DAHW ont conjointement aidé…

Démantèlement d’un vaste réseau de prostitution en France

Un vaste réseau soupçonné d'avoir collecté et blanchi des dizaines…

RDC : Quatre opposants mettent en garde la commission électorale

Selon quatre candidats de l'opposition congolaise la commission électorale devrait…

Handicap International forme des régisseurs de prisons

Le programme Handicap International Humanité et Inclusion célèbre la question…

La région des savanes s’offre un centre d’appareillage

Pour soutenir les personnes vivant avec un handicap il est…

RDC : Koffi Olomide contre la « machine à voter »

Le roi de la rumba Koffi Olomide rejette la "machine…

Burkina Faso : Trois gendarmes "grièvement blessés" dans une attaque

Trois gendarmes burkinabè ont été grièvement blessés lundi dans une…

Melania Trump en Afrique pour les enfants et leur Bien-Être

La Première dame des Etats-Unis, Melania Trump a entamé mardi…

Dankpen: La foudre tue trois femmes dont deux coépouses

Trois peulhes ne se sont pas trouvées au bon endroit…

Afrique du Sud : Desmond Tutu de nouveau hospitalisé

L’ancien archevêque anglican sud-africain Desmond Tutu a été hospitalisé jeudi…

La Voix de l’Amérique diffusera désormais au Togo

 Par une convention, La Voix de l’Amérique, est désormais autorisée…

Sierra-Leone : Des Chinois accusés d’exploitation illicite des mines expulsés

La Sierra-Leone va expulser 38 ressortissants chinois accusés d'avoir exploité…

Angola : Filomeno dos Santos incarcéré pour corruption

Le fils de l'ex-président angolais Jose Eduardo dos Santos, Jose…

Le Burkina bombarde Bana avec des moustiques génétiquement modifiés

Dix mille moustiques mâles génétiquement modifiés ont été introduits à…

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Vers une union de l’opposition togolaise?

L’échec du dialogue politique a apparemment sonné l’opposition à telle enseigne qu’elle semble retrouver le sens de la réflexion. Une stratégie pour une unité d’action semble se dessiner avec des rencontres secrètes entre la Coalition Arc-en-ciel et le Collectif Sauvons le Togo (CST). Mais on en est pour le moment à des manœuvres partisanes. A quand de vraies discussions pour une alternance crédible ?

C’est Patrick Lawson, le vice-président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), parti cheville ouvrière du CST, qui a vendu la mèche sur radio Kanal FM :

Nous voulons que l’opposition puisse avoir une stratégie commune qui lui permette de gagner les prochaines échéances électorales. C’est parce que nous venons de terminer le dialogue, il fallait qu’Arc-en-ciel nous explique ce qui arrive au député Targone, et nous, de notre côté, nous fassions le débriefing et qu’on informe les populations que nous ne sommes pas encore revus.  C’est ce que nous avons décidé. Nous sommes en face du danger et l’échec de ce dialogue nous a encore le plus motivés.

Grosso modo, les deux coalitions seraient en train de travailler sur « une plate-forme à minima  entre les deux entités, devant permettre au CST et à la Coalition Arc-en-ciel de gouverner ce pays ensemble très bientôt.

Patrick Lawson, vice-président de l'Alliance nationale pour le changement

Patrick Lawson, vice-président de l’Alliance nationale pour le changement

 

Des propos un brin optimistes de Patrick Lawson, mais qui cachent en réalité les intentions réelles des négociations secrètes entre les « deux entités ». Dans le cadre de la présidentielle prochaine, l’opposition part avec plusieurs désavantages dont le cadre électoral qui fixe le mode de scrutin à un seul tour, une commission électorale taillée sur mesure pour le pouvoir, une  Cour constitutionnelle à la solde du pouvoir, une machine électorale vieille d’au moins 20 ans, et des moyens colossaux du régime dont le candidat probable Faure Gnassingbé semble déjà parti en campagne avec l’activisme débridé de sa ministre en charge du développement à la base.

Au sein de l’opinion, on demande à l’opposition togolaise d’avoir une candidature unique, un programme commun de gouvernement, et la mutualisation des moyens et des ressources tant humains, techniques et financiers, dans la perspective de la présidentielle 2015.

Leadership non controversé,  mutualisation des ressources

Or, les récentes législatives ont démontré l’échec de l’opposition à s’entendre sur la réalisation de ces objectifs. Le Collectif Sauvons le Togo avait mis en échec une possible attente de listes communes avec la Coalition Arc-en-ciel, en alléguant un retard de calendrier.

C’est le même cas  qui se pose de nouveau à l’opposition, que le pouvoir met au défi de réaliser son union voire son unité, d’avoir une candidature unique crédible devant rassurer les forces conservatrices quant à une alternance pour tous, de concevoir un programme commun de gouvernement, et de disposer des moyens financiers et des ressources humaines pour triompher de la redoutable machine électorale mise en place par un pouvoir presque quinquagénaire. La question d’un leadership s’imposant à tout le monde est indispensable, car en face celui de Faure Gnassingbé s’impose à toutes les voix de son camp de façon absolue.

L’histoire du processus démocratique depuis 1991, a donné lieu à des rassemblements de l’opposition. Mais l’exemple du COD I et COD II est décrié par beaucoup de partis, ce sont généralement des unions de façade qui s’éclatent à la veille des présidentielles du fait des ego surdimensionnés des leaders de partis, chacun  s’estimant être le plus beau pour être le candidat, le seul possible. D’où en 1993, un non-rassemblement derrière Edem Kodjo, pourtant candidat du COD II. Peu soutenu par ses pairs de l’opposition, ce dernier, un maladroit et un mauvais tacticien a réussi tout de même à perdre la présidentielle malgré le soutien de la France.

En 2005, l’opposition a réussi à avoir une candidature unique face à Faure Gnassingbé. La candidature de Bob Akitani, vice-président de l’UFC, parti extrêmement populaire à l’époque a réussi à avoir le soutien de tous les grands partis de l’opposition dont les leaders sont pourtant des adversaires acharnés de Gilchrist Olympio. Peut-être cette candidature unique a-t-elle été possible à cause de l’urgence historique causée par la mort d’Eyadema, après 38 ans de règne,  et de l’impréparation des partis face à un événement prévisible mais pour lequel ils n’avaient prévu aucune stratégie ni scénario d’issue. La candidature unique en 2005, à la faveur des pressions de certaines puissances a été donc un pis-aller et un raccourci, même si elle a été possible grâce au leadership de Gilchrist Olympio. Un leadership malavisé qui a fourgué un vieillard,  candidat peu crédible face à un jeune qu’on présentait comme moderne !

Les propos de Patrick Lawson paraissent comme des manœuvres de partis pour gérer un gain, et non  comme une volonté réelle d’asseoir les bases d’une alternance crédible. Car, ce n’est un secret pour personne que l’ANC, autant que l’UFC par le passé, ne fait pas mystère de revendiquer le monopole de l’opposition, et de considérer Jean-Pierre Fabre comme LE candidat.

Il faudrait que le Collectif Sauvons Le Togo et la coalition Arc-en-ciel sortent des schémas partisans, et travaillent en collaboration avec la société civile pour que l’on trouve objectivement le candidat unique, l’homme capable de rassembler tous les Togolais.

L’histoire récente de l’Espagne, du Portugal, du Chili, du Brésil et de l’Argentine, et de l’Afrique du Sud, montrent que pour un changement véritable, il faut un rassembleur dont le leadership ne souffre d’aucune controverse.

K. Dovlovi

2475 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 24 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter