Les internes de la Faculté des sciences de la Santé en grève

Les risques de contamination au coronavirus sont très élevés dans les centres de santé alors que le système sanitaire manque de moyens adéquats pour la protection des agents de la santé. En conséquence, les internes de la Faculté des sciences de la Santé ont lancé une grève qui ne prendra fin qu’avec la mise à disposition des moyens de protection.

Selon les chiffres officiels, le Togo connaît 16 cas de coronavirus. Mais la situation va exploser dans les tout prochains jours au regard de la propagation du virus. Plusieurs des cas connus détectés ont été en contact avec plusieurs personnes.

Le Centre hospitalier régional de Lomé commune (CHR) est réquisitionné par le gouvernement pour accueillir les patients malades du Covid-19.

Le système sanitaire togolais est en plein délitement voire quasiment inexistant, la survenue du Covid-19 peut susciter de terribles angoisses quand on constate comment les systèmes sanitaires des pays développés tels que la France et l’Italie ont été débordés.

Communiqué des internes

En référence aux mesures restrictives annoncées par le gouvernement togolais sur la prévention de la pandémie du Covid-19,

– Considérant la non disponibilité des moyens adéquats de protection pour les agents de santé ;

– Considérant le manque de formation des internes sur la prise en charge des sujets positifs au COVID- 19 ;

– Considérant le retard dans la nomination des internes et l’illégalité des conditions dans lequel ils travaillent dans les hôpitaux universitaires ;

– Considérant le niveau élevé du risque d’exposition de ces mêmes agents de santé ;

– Considérant l’insuffisance des moyens des collègues à s’auto-procurer de dispositifs préventifs du fait du retard exagéré et de la considération minime du paiement des bourses universitaires et hospitalières ;

– Considérant la volonté des collègues à jouer leur rôle conformément aux règles d’éthique et de déontologie médicale malgré la suspension des activités académiques ;

– Considérant la triste positivité à ladite maladie d’un agent de santé ;

– Considérant l’urgence extrême de la question ;

L’ensemble des internes de la Faculté de la Santé de l’Université de Lomé, après analyse critique de la situation, décide un arrêt immédiat des stages à compter du Lundi 23 mars 2020 jusqu’à ce que la mise à la disposition de tous les agents de santé les moyens spécifiques et adéquats de prévention ; en l’occurrence les masques type FFP2, les bavettes, le gel antiseptique, le savon liquide, les gants, les surblouses jetables etc…soit une réalité

-La mise à disposition des internes, de primes de travail incluent les risques encourus durant cette période de crise

– une formation adéquate à l’endroit a tous les internes

SEULE CONDITION POUR LA POURSUITE DES STAGES DANS LES ETABLISSEMENTS SANITAIRES.*

Toutefois, l’ensemble des internes réitère sa disponibilité à bien vouloir accompagner les autorités dans leur démarche de lutte contre cette pandémie.

En espérant rencontrer votre bonne compréhension quant au respect strict de ces recommandations, veuillez accepter nos profondes considérations.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 940 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire