Mali : Le président IBK arrêté par l’armée

Le président malien Ibrahim Boubacar Keita a été arrêté en commpagnie du Premier ministre Boubou Cissé, dans sa résidence de Sebenikoro.

On en sait un peu plus sur la situation au Mali. La mutinerie au camp militaire de Kati (15 kms de Bamako), où des coups de feu ont été entendus tôt ce matin, tend vers la prise de pouvoir par l’armée, avec l’arrestation du président IBK.

Le président a été arrêté dans sa résidence située dans le quartier de Sebenikoro, avec le Premier ministre Boubou Cissé, Karim Keïta.

Selon des informations, de hauts responsables maliens sont enlevés par les militaires. Ainsi le président de l’Assemblée nationale, le ministre des finances,  le chef d’Etat-major ainsi que plusieurs officiers supérieurs seraient aux mains des militaires.

Un colonel du nom de Diaw serait à la tête de la junte.

Dans un communiqué, la CEDEAO condamne le coup de force en cours, et «rappelle son opposition à tout changement anticonstitutionnel». Elle demande à l’armée de regagner les casernes.

De même, les Etats-Unis s’opposent à tout changement politique par la force.

Message du sous-secrétaire d’Etat américain sur la situation au Mali

Le putsch se déroule dans un contexte sociopolitique marqué par des manifestations populaires appelant à la démission du président IBK, au lendemain des législatives controversées. Un mouvement dit du M5 constitué d’associations de la société civile et de partis politiques sont à la tête du mécontentement populaire pour un  changement de l’ordre constitutionnel. Une médiation des chefs d’Etat de la sous-région  est restée sans effet.
Malgré la nomination d’un nouveau premier ministre et la formation d’un gouvernement restreint, le M5 maintient sa position d’un changement du pouvoir.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 997 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire