Football : La ruée des joueurs togolais vers les championnats d’Afrique

Fo-Doh Laba a réalisé une sa saison extraordinaire avec RS Berkane du Maroc

Si l’Europe est la destination préférée et souhaitée des joueurs togolais, de plus en plus de footballeurs nationaux migrent vers les pays africains.

Les championnats ont repris en Afrique comme en Europe. L’harmonisation des calendriers a sans doute contribué à cela. Avec leurs gros budgets et puissants canaux de communication, les divisions d’élite européennes font main basse sur le football mondial.

Mais, les clubs africains aux petits budgets attirent aussi les non moins bons joueurs évoluant sur le continent. Les Togolais font aussi partie de ce fort contingent qui monnaye son talent en Afrique, loin des sirènes de l’Europe.

Fo-Doh Laba, l’exemple ?

Depuis Salou Tadjou, Ouadja Lantame, Kossi Noutsoudjin,  Nibombé Waké, Ouro Akoriko Sadate, Wome Dové, les rares Togolais à évoluer  sur le continent, aucun joueur local n’a réussi à faire mieux qu’eux. Il aura fallu Fo-Doh Laba, par sa saison extraordinaire avec RS Berkane du Maroc pour faire tomber les vieux records établis par ses aînés précités.

Comme un déclic, les nationaux prennent d’assaut le continent. L’aventure africaine semble les séduire de plus en plus au détriment de l’Europe tant rêvé par tout joueur africain. D’Aguidi Foovi,  Folly Ametowoyona et Traoré Aminou qui évoluent au pays des hommes intègres, en passant par Roland Amouzou (Ashanti Gold du Ghana), Serge Seko (Tunisie), Boko Marco (Société omnisports de l’Armée, Côte d’Ivoire), Akoro Bilal (ASEC Mimosa), Aholou Roger (Gagnoa), au portier Abotchi Dové d’Afrique du sud, le Togo dispose d’un effectif non négligeable sur les nations représentées sur le continent. Passons sous silence les joueurs qui évoluent au Mali, au Nigeria, entre autres.

Ces footballeurs évoluant dans ces championnats constituent un vivier désormais à la disposition du sélectionneur national. Il peut en faire une bonne ossature de l’équipe nationale avec un savant mélange des joueurs évoluant dans les championnats européens.

Sans doute le Togo compte-t-il d’une pléthore de joueurs évoluant sur les continents africain et européen. Ce qui n’était jamais arrivé. Tous les ingrédients sont bons pour bâtir une solide équipe nationale dans tous les compartiments du jeu. A moins qu’on veuille toujours utiliser les tactiques non payantes.

Eklou de Badj

Avatar
A propos Komi Dovlovi 867 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire