CHU Sylvanus Olympio: Les agents hospitaliers ont observé un arrêt de travail

Les membres du personnel du CHU Sylvanus Olympio lors de la petite manifestation de ce 29 juillet

Le personnel des Urgences du CHU Sylvanus Olympio ont observé ce mercredi 29 juillet quelques heures d’arrêt de travail pour protester contre le manque de moyens matériels et de ressources humaines pour faire face à la crise du covid-19.

Très tôt ce matin, à l’heure de l’ouverture du CHU Sylvanus Olympio, les urgentistes, en tenue de travail et muni de pancartes , s’est présenté dans grande cour de l’hôpital pour plaider en faveur de moyens supplémentaires.

“Nous voulons des thermoflash”, indique une pancarte. “Nous voulons un ajout du personnel infirmier”, plaide une autre, tandis qu’une autre réclame “une prime de motivation” et d’insuffisance de masques FFP2/N95. Toutes les exigences portent sur les moyens humains et matériels dans le cadre de la lutte contre le covid-19.

Les personnels hospitaliers des différents centres de santé du Togo sont sous-équipés alors qu’ils font face à la pandémie du covid-19 exige le renforcement des moyens matériels.

L’insuffisance des moyens matériels, notamment les masques et autres costumes de protection, a conduit à des contamination en pédiatrie, il y a quelques semaines.

De même, l’insuffisance du personnel hospitalier a entraîné des contaminations dans le service Pneumonie du CHU Sylvanus Olympio. Des patients atteints du Covid-19 admis au service Pneumonie n’ont pu être pris en charge que 6 jours plus tard. Non seulement les deux patients sont décédés mais ils ont pu contaminer d’autres patients ainsi que des agents.

Le Togo enregistre depuis le 5 mars 896 cas confirmés de covid-19, dont 18 décès et plus de 600 cas guéris.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 981 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire