Deux cas d’Ebola découverts à Atakpamé

De sources proches du Centre hospitalier régional d’Atakpamé (CHR), on a relevé deux cas de virus d’Ebola dans la ville (160 kms de Lomé). D’après un médecin qui a préféré garder l’anonymat, il y a exactement un cas avéré et un cas suspect. Les autorités viennent de dépêcher une équipe médicale partie de Lomé sur les lieux. Situé sur la nationale N° 1, Atakpamé est un carrefour pour les voyageurs allant à Lomé ou dans l’hinterland du pays, et même vers le Bénin.

 Un autre cas suspect aurait été découvert à Lomé, près de la place Anani Santos. L’’homme qui présentait des signes de forts accès de fièvre et de fatigue, s’apprêtait à aller acheter des médicaments quand il s’était écroulé en pleine rue, vomissant du sang.

Il a été finalement évacué par une équipe sanitaire dépêchée sur les lieux. Mais les autorités sanitaires ne se sont pas encore prononcées.

Depuis l’expansion du virus Ebola dans les pays de la Sierra-Léone et du Libéra, les autorités togolaises ont pris des mesures prudentielles. Le pays vit dans la psychose de la maladie depuis qu’un cas suspect découvert à Lagos, a été découvert à Lagos à bord d’un vol via Lomé. Une équipe de veille  est installée au CHU Campus de Lomé.

Ebola
Photo d’un patient atteint de virus et pris en charge dans un centre hospitalier au Libéria

Manque d’hygiène 

Mais le comportement des autorités togolaises semblent indiquer que le pays n’est pas encore prêt pour riposter avec efficacité contre la maladie. Hier, après avoir évacué le cas suspect découvert à Lomé, aucune mesure prophylactique n’a été prise pour nettoyer les lieux. Lomé vit pourtant depuis quelques semaines une mousson très pluvieuse, et ce fut particulièrement le cas hier.

Depuis septembre 2013, le Togo n’a pas de ministre de la santé. Le ministère est placé sous l’autorité du Premier ministre. Les autorités n’ont encore rien dit à propos des deux cas signalés dans l’Ogou. Nos tentatives pour avoir la réaction du 111 sont restés sans succès.

K.D.

[socialpoll id= »2214757″]

Avatar
A propos Komi Dovlovi 835 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire