Culture: La 12ème édition du Filbleu se déroulera du 18 au 23 mars


Le monument de la littérature francophone d’Afrique  Cheick Hamidou Kane,  et l’immense et énigmatique artiste Werewere Liking, constituent l’affiche de la 12ème édition du Filbleu, festival international de littérature et  des arts de la scène  qui se tiendra dans plusieurs villes du Togo, sous le thème d’ « Un rêve utile, une aventure ambiguë »
Le monument de la littérature francophone d’Afrique  Cheick Hamidou Kane,  et l’immense et énigmatique artiste Werewere Liking, constituent l’affiche de la 12ème édition du Filbleu, festival international de littérature et  des arts de la scène  qui se tiendra dans plusieurs villes du Togo, sous le thème d’ « Un rêve utile, une aventure ambiguë » .

Du lourd. Cheikh Hamidou Kane, Werewere Liking, Sophie Ekoué (ancienne journaliste culturelle RFI) , Bios Diallo, journaliste critique littéraire,  le Filbleu 2019 est des plus reluisants par sa riche programmation avec des têtes d’affiche qui ont marqué la littérature et les arts en Afrique francophone.

Cheikh Hamidou Kane et la crise identitaire

Agé de 91 ans,  et ne pouvant pas faire le déplacement de Lomé,  c’est en visioconférence à l’Institut Français du Togo à Lomé, que le romancier Cheikh Hamidou Kane fera une intervention sous forme d’une interview accordée au journaliste critique littéraire et auteur mauritanien, Bios Diallo. Auteur du monumental et très philosophique roman, L’Aventure Ambiguë (1961)- un classique de la littérature africaine-, Cheick Hamidou reste encore d’actualité par son questionnement du problème identitaire de l’homme africain partagé entre la tradition africaine et la modernité occidentale. A l’heure où le fondamentalisme islamique menace la stabilité politique des Etats d’Afrique de l’Ouest,  le déchirement du  héros musulman Samba Diallo relève d’un plus grand intérêt. Auteur de deux romans seulement, homme politique,   Cheick Hamidou Kane a fait récemment dans les médias, des interventions portant sur l’état de l’Afrique et les relations de sujétion avec la France… C’est dire qu’une  telle intervention serait vivement attendue.

Un film documentaire, « Les orgues mortes », réalisé par la journaliste et écrivaine togolaise Sophie Ekoué, et Bios Diallo, est également consacré à l’écrivain sénégalais.

La seconde tête d’affiche est l’artiste protéiforme camerounaise Were-were Liking. Comédienne, autrice, Prix Noma pour son roman La Mémoire amputée, l’ivoiro-camerounaise est surtout connue pour la fondation du village Ki-Yi, centre artistique  « pour la renaissance des arts africains, pour la naissance d’une culture panafricaine et pour une rencontre et une reconnaissance des cultures du monde noir ». Le musicien togolais King Mensah est un fruit de ce centre. L’écrivaine animera un master-class sur la place de la musique dans la création dramatique et un café littéraire autour de son dernier livre : « Chants-roman ».

Une vingtaine d’auteurs et artistes du Bénin, du Congo, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, de la France et du Togo

Le Filbleu se décline cette année en littérature, théâtre et arts plastiques. Participent également à cette édition le dramaturge béninois Giovanni Houansou, lauréat du dernier Prix RFI Théâtre, ansi que plusieurs auteurs togolais, dont le plasticien, poète et avocat, Me Maximilien Amegee, du barreau de Paris.

Le spectacle : « L’appel du Ténéré » de la Compagnie, Le Théâtre pour l’Humain du Congo Brazzaville dirigé par Guy Stanislas Matingou est retenue pour l’ouverture officielle du festival le 18 mars 2019, indiquent les organisateurs.

Au total près d’une vingtaine d’auteurs et artistes du Bénin, du Congo, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, de la France et du Togo sont programmés surtout pour des rencontres littéraires et professionnelles à Lomé, Kpalimé, Badou et Atakpamé dans les différents lieux conventionnels mais aussi dans les établissements scolaires et d’enseignement supérieur et dans les Centres de lecture et d’animation culturelle (CLAC).

La cérémonie d’ouverture du Festival Filbleu 2019 se tiendra à l’Espace Level (ex. Filbleu-Aréma) le lundi 18 mars 2019 à 16h.  

Fondé par l’association Filbleues, il y a une quinzaine d’années, Filbleu était à l’origine un festival-ateliers de théâtre pour jeunes  avant de se muter quelques années plus tard en festival de littératures francophones, puis de littératures et des arts de la scène. Il est dirigé par Cyriaque Noussouglo et soutenu à la direction artistique par l’écrivain et universitaire Kangni Alem.

Avatar
A propos Tony Feda 33 Articles
Journaliste indépendant. Ancien Fellow de l'Akademie Schloss Solitude (Stuttgart, Allemagne), Tony FEDA s’intéresse à la sociologie, la culture- ses domaines de prédilection sont la littérature et les arts de la scène du Togo. A travaillé pour plusieurs journaux dont Le Temps, Notre Librairie. www.culturessud.com. Depuis août 2018, s'inspirant de Robert Park et de Bourdieu, il entame sur son blog www.afrocites.wordpress.com des projets autour des thèmes la ville.

Soyez le premier à commenter

Votre commentaire sur cet article