Littérature: La 8ème édition du festival Filbleu commence ce soir

La 8ème édition du festival de littératures francophones Filbleu va débuter officiellement ce 29 avril par une série de conférences à l’Ambassade des Etats-Unis à Lomé, à l’Institut philosophique Don Bosco de Lomé, et au Goethe Institut. La cérémonie officielle  de cette édition ce soir à 18 heures à l’Ambassade américaine au cours d’une cérémonie présidée par l’Ambassadeur Robert Whitehead, parrain de la 8ème édition.  Le thème de l’édition se décline sur le thème «Que lisez-vous en ce moment ?».

Le festival a en réalité débuté en mars avec deux cafés littéraires et des journées consacrées à la littérature togolaise sous le thème : «Le roman togolais, ici et ailleurs», et  consacre sa programmation d’avril et mai à des conférences programmées en partenariat avec l’Ambassade l’Institut de Philosophie Don Bosco de Lomé des Etats-Unis au Togo, les Editions Nouveaux Horizons-ARS Paris et l’Institut Goethe de Lomé, indique le directeur du Festival Cyriaque Noussouglo.

Du 29 au 2 mai, se tiendront une série ddée conférences  portant sur quatre (4) ouvrages des Editions Nouveaux Horizons-ARS. « Ces conférences abordent des thématiques comme la problématique de la citoyenneté, de la formation aux valeurs démocratiques et à la justice sociale ; les femmes, le travail et le pouvoir ; l’entrepreneuriat des jeunes et la réussite en entreprise. Le 7 mai, une conférence explorera la problématique de la création musicale togolaise dans la mondialisation des échanges culturels. », souligne le communiqué

Danse royale à la cour de Behanzin 

Filbleu de cette année se découvre sur une programmation perlée qui prend fin le 30 juin 2015, à l’Agora Senghor avec « la prestation attendue des danseurs du Conservatoire de danses cérémonielles et royales d’Abomey (CDCRA), Bénin qui exécuteront « Les danses de rêve du Roi Béhanzin ».

Filbleu est le premier et le seul festival littéraire en Afrique francophone noire.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 836 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire