Clôture des journées de la santé de l’enfant au Togo

La deuxième édition des Journées de la Santé de l’Enfant (JSE) prend fin ce lundi au Togo. Femmes enceintes vaccinées et  supplément vitamine A aux enfants.

Cette 2ème édition fait suite à la première phase d’expérimentation considérée comme la phase pilote réalisée dans les régions de la Kara et des Savanes du 29 juin au 3 juillet 2016. Elle est soutenue par l’UNICEF afin de contribuer à accroitre l’accès aux services préventifs et promotionnels de survie de l’enfant mais surtout à la réduction de la morbidité et de la mortalité infanto-juvénile au Togo.

Ces journées ont permis d’administrer un supplément en vitamine A à au moins 90% des enfants âgés de 6 à 59 mois, à déparasiter des enfants de 1 à 5 ans , à vacciner des enfants et des femmes enceintes incomplètement vaccinées.

«Ces journées de santé de l’enfant traduisent l’engagement à mener une lutte énergique contre la persistance de ces maladies meurtrières de l’enfance. La conjugaison de nos efforts constitue une arme pour réduire les fardeaux de ces maladies», disait le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Pr Mijiyawa. Concernant la zone Lomé Commune, 104 équipes de vaccination en postes fixes, 146 en postes avancés et 28 en postes mobiles étaient déployées dans les formations sanitaires, dans les marchés, les lieux publics, les lieux de culte et écoles maternelles. 208.534 enfants et 44.686 femmes enceintes devraient subir l’administration de ces vaccins dans Lomé Commune.

Le Temps avec Atop

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 915 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire