Rendre la « Déclaration de Notsè » plus opérationnelle

La ville de Notsè est également célèbre pour avoir prêté son nom à cette prise de position en faveur de la protection des enfants sortis des couvents. Elle avait été solennellement étiquetée : «Déclaration de Notsè»  en 2013.

Plus récemment il y a eu un engagement additionnel sur la lutte contre le mariage des enfants au Togo adopté le 1er mars 2016 sous la conduite du Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation en collaboration avec le Conseil national des chefs traditionnels du Togo et chefs religieux de toutes les confessions. Le Conseil Chrétien, l’Union musulmane du Togo et les religions traditionnelles ont été sollicités et associés pour rendre opérationnelle cette déclaration de Notse afin de lutter contre les pratiques traditionnelles préjudiciables aux enfants dans leurs communautés respectives.

La finalité est d’éliminer les pratiques sociales et culturelles néfastes affectant les enfants.

L’on considère que la vraie opérationnalisation réside dans la sensibilisation et la mobilisation communautaire autour des problèmes prioritaires des enfants après la ratification de la convention relative aux droits de l’enfant par le gouvernement pour donner un environnement propice au développement des enfants.

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 917 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire