Vol du bâton de cérémonie du Sénat nigérian

Le bâton de cérémonie, sans lequel le Sénat du Nigeria ne peut se réunir, a été volé. Les partisans d’un sénateur, objet d’une mesure de suspension accusés.

« Aujourd’hui, des voyous se sont emparés du symbole de l’autorité de la chambre haute du Parlement, la masse ; cette action est un acte de trahison car il s’agit d’une tentative de renversement par la force d’une branche du gouvernement fédéral du Nigeria et elle doit être traitée en conséquence », a dit le chargé des médias et affaires publiques du Sénat, Aliyu Sabi Abdullahi dans un communiqué.

Selon des informations de presse, des heurts ont accompagné le vol de la masse au Sénat. Le bâton a ensuite été placé dans un véhicule tout terrain noir à bord duquel les voleurs ont pris la fuite.

Le communiqué de la chambre haute accuse un sénateur récemment suspendu d’être derrière le vol. Sans la masse, un bâton métallique d’un mètre de long tenu par le président du Sénat à son arrivée et à son départ de la chambre, l’assemblée ne peut pas être réunie.

Ce n’est pas la première fois que la masse disparaît, son vol étant une manière d’exprimer son mécontentement sur le fonctionnement du Parlement.

En 2000, le président du Sénat, Chuba Okadigbo, s’était lui-même emparé de la masse qu’il avait emmenée chez lui après une dispute avec son adjoint. Il avait refusé de la rendre et on avait dû fabriquer une nouvelle masse pour permettre à l’assemblée de fonctionner.

Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 915 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire