Retour d’un tam tam sacré au musée régional d’Aného

Une délégation de la communauté « Marron » du Surinam ou Guyane hollandaise, voisin du Brésil en séjour au Togo dans le cadre de la quête de leurs racines africaines, était le 2 septembre à Aného. Elle a à cette occasion fait don d’un tam-tam sacré au musée d’histoire et d’ethnographie de la région Maritime. Selon les « Marron », il existe une similitude entre leur culture et celles constatées au Togo. Avant l’étape d’Aného, la délégation s’est rendue à Sokodé, Bassar, Tchamba et Kaboli au Togo, Agbomey, Allada et Ouidah au Bénin. Dans ces différentes localités, les visiteurs ont suivi et apprécié la danse du feu, et joué des tam-tams sacrés avec le groupe de T’bol dans les cantons de Tchamba et Bassar.

Ce tam-tam appelé «Apinti» au Surinam, et « Plinti » à Bassar, qui joué, concentre des codes secrets déroulants les quatre cent ans de leur histoire depuis la fuite, l’affranchissement obtenu suite à des luttes par leurs ancêtres venus d’Afrique et qui ont refusé d’être des esclaves en s’enfuyant dans la jungle pour fonder des villages « Marrons » (ou villages des « évadés »).

Les représentants de la communauté « Marron », Roberto Uding et Bryan Udhoff, et le président de l’association Togo Tourisme et Développement (TTD) basée au Togo et en Hollande, Leopold Ekué Messan, ont apprécié les objets exposés dans le musée et souhaité un partenariat de renforcement et de réhabilitation pour en faire un musée ethnographique digne de ce nom. Ils ont émis l’espoir de voir leur vœu de partenariat se concrétiser avec les amis Marrons dans l’intérêt des deux peuples.

En marge de ce don, le président de l’Association TTD, Leopold Ekué Messan, et le régent d’Aklakou, Gbadoé-Zoun Kangni, ont offert un terrain de 600m² dans le village d’Aklakou à la communauté Marron du Surinam en guise de bienvenue au Togo. Le Temps avec ATOP

Avatar
A propos Emilie ORONG 825 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire