Améliorer les conditions d’hygiène et assainissement à Vogan

L’ONG ALAFIA Femme, Santé et Développement lance, dans trente villages de Vo, son projet d’«amélioration des conditions d’hygiène et assainissement» avec l’approche ATPC (Assainissement Total Piloté par la Communauté) afin d’aider à relever les défis de l’accès aux services d’assainissement de base, à la défécation à l’air libre, à l’hygiène, et à la protection de l’environnement. Le projet va consister à ramener à la conscience les populations et les écoles à travers des séances de sensibilisation, à adopter des comportements sains et à savoir l’importance de l’utilisation des latrines et le lavage des mains.

Les initiateurs rapportent que les études ont montré que les populations vivant en milieu rural présentent les statistiques les plus décevantes en matière d’infrastructures et services sociaux de base améliorés tels que l’eau et les latrines, de sorte qu’elles sont confrontées quotidiennement aux maladies hydro fécales (choléra, dysenterie, fièvre typhoïde, poliomyélite et la pollution de l’environnement). Un constat triste qui amène à penser des initiatives allant dans le sens d’apporter une contribution à l’éradication de ces maux à travers l’exécution de projets qui accompagnent les communautés ciblées

Avatar
A propos Emilie ORONG 744 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire