Plaidoyer du RECTA pour l’adoption des lois relatives à la tradition

L’association Réveil et Eveil Culturel des Traditions Africaines (RECTA) et les maitres de couvents avec la sous filiale Missihoun des dix cantons de Vo, a organisé une journée d’échanges à l’endroit des maitres couvents et des adeptes du culte vaudou en vue d’amener les maitres de couvents et les adeptes à élaborer des projets de lois à soumettre à l’Assemblée nationale en faveur de la tradition africaine et du culte vaudou. Il s’agit de rechercher les voies et moyens de faire face aux violations des droits dans leur communauté.

Ils ont échangé sur l’ampleur, la gravité et la disparition du patrimoine culturel puis l’absence de lois relatives aux adeptes de couvents. Ils ont été édifiés sur les causes, les types de violations de leurs droits, les conséquences pour les victimes, la prise en charge psychologique en cas d’agression physique ou de viol des adeptes de vaudou et les dispositions de lois qui punissent les auteurs et complices de ces actes. Ils ont convenu que le caractère stagnant et informel des lois relatives à la tradition orale plonge l’Afrique dans une situation de non efficience.

Avatar
A propos Emilie ORONG 795 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire