Colloque sur les relations à plaisanterie et le développement endogène de l’Afrique

PLAISANTERIEUn colloque international sur les: «Relations à plaisanterie et développement endogène de l’Afrique » se tient depuis le 16 février à Lomé, à l’initiative de l’Institut Régional d’Enseignement Supérieur et de Recherche en Développement Culturel (IRESRDEC) en collaboration avec le Laboratoire d’Analyse d’Histoire Sociopolitique (LAHisPo) de l’Université de Lomé.
Enseignants chercheurs, étudiants et responsables universitaires venus du Gabon, du Cameroun, du Burkina Faso, du Niger, de la Côte-D’ivoire, du Bénin et du Togo tentent de voir comment les relations à plaisanterie, ces pratiques léguées par les anciens et qui permettent de dire certaines vérités sur un ton humoristique, peuvent elles contribuer à prévenir et à résoudre les conflits en Afrique. Ainsi, sociologues, ethnologues, anthropologues, historiens, géographes, économistes, linguistes, communicateurs et autres spécialistes des sciences humaines et sociales tentent de rechercher des moyens pour réhabiliter ce patrimoine culturel, les relations à plaisanterie, afin qu’il puisse renforcer les vertus de tolérance, de dialogue et de compréhension mutuelle entre les fils d’une même nation. Une contribution de cette pratique endogène au développement de l’Afrique est possible.
Ce colloque intervient au moment où les pays Africains se trouvent encore divisés par des querelles intestines ; il est donc utile de réhabiliter ces relations à plaisanterie au sein de nos sociétés en vue d’une construction harmonieuse de nos Etats.

Avatar
A propos Emilie ORONG 855 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire