La journée internationale des personnes handicapées célébrée en différé à Sokodé

Karimou Wassiyou, Directeur national de la personne handicapée

Programme d’Action Sociale pour le Développement Intégral en Afrique (PASDI-Afrique) a célébré en différé le 12 janvier à Sokodé, la journée mondiale des personnes handicapées sur le thème : « Le développement durable : la promesse des technologies de l’information et de la communication ».

Cette célébration s’inscrit dans le projet : «Promotion des Droits des Enfants Handicapés à travers la Réadaptation à la Base Communautaire (RBC) » initié par l’ONG-Plan Togo et piloté dans neuf localités de la préfecture de Tchaoudjo depuis juin 2011 par l’ONG PASDI-Afrique pour une durée de quatre ans. La manifestation a été marquée par une caravane des personnes en situation de handicap et une sensibilisation populaire sur la promotion de leur droit.

Par cette manifestation, les ONG Plan Togo et PASDI-Afrique entendent rendre visibles pour la 3ème fois leurs actions en faveur des personnes en situation de handicap et surtout des enfants vivant avec un handicap dans les localités couvertes par le projet. Il s’agit notamment de l’émission « Dévio Bé Radio » animée par les membres des clubs d’enfants, des activités impliquant les membres du réseau intervenant dans la promotion des droits des personnes handicapées.

Le préfet de Tchaoudjo, Tchémi Tchambi Tchapkro a convié les autres ONG à élargir leurs actions de lutte pour le bien-être des personnes handicapées.

Le directeur des personnes handicapées au ministère de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Karimou Wassiyou a expliqué que l’initiative de cette journée par les Nations-Unies vise une meilleure prise en compte des questions relatives aux personnes vivant avec le handicap. Il a indiqué que le nombre des personnes en situation de handicap augmente dans le monde et dépasse à ce jour plus d’un milliard soit 15% de la population mondiale. Il a signifié qu’au Togo, 9 00 000 personnes sont en situation de handicap sur l’ensemble de la population.

Karimou Wassiyou, Directeur national de la personne handicapée
Karimou Wassiyou, Directeur national de la personne handicapée

Karimou Wassiyou a fait savoir que les personnes handicapées doivent être considérées comme des constituants de la population, habilités à prétendre aux mêmes droits, avantages, services et respect que les autres. Elles ne doivent pas, a-t-il poursuivi, être marginalisées ni considérées comme des citoyens de seconde classe. Selon lui, le Togo a initié des projets et programmes permettant à ces dernières de participer pleinement au processus de développement du pays.

La coordinatrice de zone à PASDI-Afrique, Mme Virginie Afiwa Amégan a expliqué que le thème vise à promouvoir l’adoption des nouvelles technologies à l’environnement des personnes handicapées afin de les associer à tous les aspects de la vie.

ATOP/TK/LMC

Avatar
A propos Emilie ORONG 855 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire