Le Bas-mono célèbre la fin de l’état de défécation à l’air libre

DEFEQUERLes populations de Mome-Sékpona, de Gninoumé- Atchadome, d’Adakonou-Copé, d’Apouvi-Copé, de Djigbé Attitogon, de Kéwome, de Batonou et de Matchalè dans la préfecture du Bas-Mono ont célébré du 22 au 29 novembre l’état de Fin de Défécation à l’Air Libre (FDAL) dans le cadre de la journée mondiale des toilettes.

Placée sous le thème « Egalité et dignité, le lien entre viole sexiste et l’assainissement », cette célébration est une composante du volet « Approche Assainissement Total Piloté par la Communauté (ATPC) » du projet « Facilité-Eau » qui vise la réalisation de latrines dans tous les ménages pour lutter contre les maladies diarrhéiques.

Les communautés ont ainsi été conviées à éviter la défécation à l’air libre et encouragées à maintenir cet état. La célébration a permis d’instruire les populations sur les questions d’hygiène et d’assainissement en vue de la réduction des maladies maternelles et infantiles et d’inciter les autres villages environnants à emboîter les pas des premiers. Les festivités ont été marquées par des sketchs, la remise des certificats de félicitation, la visite des ménages et des réjouissances populaires.

Cette célébration coïncide avec l’accès des populations à l’eau et à l’assainissement qui contribue à l’amélioration des conditions de vie en matière de santé. C’est le Programme Eau-Hygiène-Assainissement de l’UNICEF qui a facilité cette accessibilité.

Les statistiques révèlent que 2,5 milliards d’individus dans le monde vivent sans toilettes et au Togo plus de la moitié de la population, environ 4 millions de personnes, sont sans latrine avec des conséquences graves pour la santé humaine, l’environnement et le développement économique. Les populations bénéficiaires vont désormais s’habituer à l’utilisation des latrines. Cette synergie d’actions doit pouvoir amener 1206000 personnes de 2.200 communautés rurale à mettre fin à la défécation à l’air libre puis adopter des comportements responsables.

Avatar
A propos Emilie ORONG 745 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire