Le Parti des Togolais organise son congrès les 1er et 2 août 2014

Craint par UNIR, le parti au pouvoir et l’Union des forces de changement (UFC), le Parti des Togolais organise son « grand congrès » le 2 août prochain. Le parti a été fondé en avril dernier, suite à une assemblée générale à Lomé où furent présent ses membres venus des 387 cantons que comptent le Togo. La clôture du congrès aura lieu au Stade de Kégué, l’endroit même où devrait avoir lieu « Le Grand concert de l’indépendance » organisé par les membres du parti et interdit, le 27 avril dernier par la Mairie de Lomé.

Alberto Olympio, Président du Parti des Togolais
Alberto Olympio, Président du Parti des Togolais

Dirigé par Alberto Olympio, un ancien de Microsoft, le Parti des Togolais se positionne comme une alternative crédible à UNIR, à la fois sur le plan politique, économique et social. Lors d’un point de presse lundi dernier, il a déclaré sa candidature et son ambition de gagner la présidentielle 2015 dans le but de « moderniser le Togo et transformer les conditions de vie des Togolais ». Il prône une politique de rassemblement, “une politique exempte de violence, une politique qui rassemble tous les Togolais, une politique qui s’ouvre sur l’avenir“.

Dans un livre à paraître en octobre prochain, M. Olympio décline son projet pour le Togo.

Nous avons encore du chemin à faire, mais la réussite s’annonce. Dans quelques mois, le Togo va reprendre ses droits. Bientôt le Togo va appartenir à tous les Togolais. Moi, je suis  venu pour continuer le combat que nos aînés ont commencé. Je suis venu avec mon expérience  pour me mettre au service du peuple togolais. En 2015, le Togo va reprendre ses droits, c’est inéluctable, a-t-il dit au cours du point de presse.

 

Avatar
A propos Komi Dovlovi 854 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire