Avalanche de plaintes contre Dimas Dzikodo

Le directeur de la publication de Forum de la semaine, Dimas Dzikodo, persiste à déclarer que Me Zeus Ajavon est un avocat « véreux » et qu’il peut en apporter la preuve au tribunal. Me Zeus Ajavon va ajouter deux plaintes à la première. Radio Kanal FM sur laquelle sont tenus les propos jugés « diffamatoires » recevra également une plainte en diffamation ! Ça sent la chienlit !

« A chaque fois que Dimas Dzikodo dira des insanités sur moi, je vais déposer plainte contre lui », déclare Me Zeus Ajavon, après des propos « diffamatoires » tenus  de nouveau par le directeur de la publication du quotidien Forum de la semaine.

Me Zeus Ajavon, avocat des 9 députés ANC exclus de l’Assemblée nationale-dernière législature- a déjà déposé une plainte contre Dimas Dzikodo la semaine dernière.

« Il m’a traité 7 fois d’avocat véreux, donc malhonnête au cours de l’émission [Club de la presse, ndlr] à Kanal FM. Je vais porter plainte contre Kanal FM pour avoir tendu le micro à Dimas sans réaction parce que j’estime que le journaliste qui tend le micro doit nécessairement protester ou vouloir redresser et ne pas se taire. Quand il se tait, il est complice« , a ajouté Me Zeus Ajavon, parti en guerre contre les dérapages diffamatoires dans la presse locale.

dimas

Lors du Club de la presse de lundi 14 avril, Dimas Dzikodo a persisté et signé que le conseil des 9 députés ANC exclus  est un avocat véreux.  Il a déclaré  pouvoir en apporter la preuve au tribunal.

La presse togolaise très politisée et instrumentalisée par le pouvoir et l’opposition qui se battent par médias interposés.  Il n’est pas rare que des journaux tiennent dans leurs colonnes des propos diffamatoires contre des hommes politiques et des hommes d’affaires, et diffusent de fausses informations, en toute impunité. Dimas Dzikodo, directeur de la publication de Forum de la semaine, un quotidien proche du pouvoir, est fréquemment en butte contre l’ANC et le Collectif Sauvons le Togo. Il a déjà eu maille à partir avec Me Zeus Ajavon. Les deux belligérants se livrent régulièrement à des invectives outrées. C’est la première fois que Me Zeus Ajavon, visiblement choqué par les limités dépassées,  dépose une (des) plainte(s) contre Dimas Dzikodo.

Le code de la presse ne prévoit pas de peine de prison pour les journalistes mais des amendes pour diffamation et diffusion de fausses nouvelles.

 

A propos Komi Dovlovi 1018 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*