Media: La Gazette du Golfe, nouveau revenu sur le marché de la presse

La Haac a autorisé le journal La Gazette du Golfe à la re-parution, d’après un communiqué du Directeur de la publication, Idelphonse Akpaki.

Récépissé. La Gazette du Golfe vient de recevoir son récépissé de parution, a annoncé son directeur de publication Idelphonse Akpaki dans un communiqué sur le réseau social Whatsapp.

Le journal a été interdit de parution depuis 2012 pour diffusion de « fausses nouvelles ». Les demandes répétées du directeur pour une reparution du titre sont restées vaines. Le nouveau président de la Haac, Pitang Tchalla a finalement accédé aux sollicitations de la Gazette du Golfe, cinq ans plus tard. Il a également autorisé le journal La Nouvelle  de Bonéro Lawson à une nouvelle édition, des années après son interdiction également pour diffusion de fausses nouvelles.

Effusion de sentiments

Idelphonse Akpaki est un homme heureux. Dans une effusion de sentiments, le directeur de publication s’est confondu en remerciements aux autorités de la Haac.

« (…) la rédaction dudit journal tient à témoigner toute sa gratitude aux membres de la HAAC, notamment à son président qui a su se mettre au dessus de la mêlée pour faire justice au responsable dudit organe », écrit-il. C’est l’une des rares fois que Pitang Tchalla, le père fouettard de la presse est félicité pour un bon geste.

Le même Idelphonse Akaki, ironique, demande au «  Dieu de la miséricorde d’accueillir dans son bonheur éternel l’âme de l’ancien président de la HAAC, Richard Biossey Kokou TOZOUN, sous la mandature de qui, le dépôt du dossier de « LA GZETTE DU GOLFE » a été fait à la HAAC un 4 mai 2012.« 

Amen!

Avatar
A propos Komi Dovlovi 797 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire