L’actualité vue par Le Temps du Togo

Bassar: Un ponceau réaménagé et réceptionné sur la piste Dimori-Bikpadjabe

Bassar enregistre le désenclavement de deux localités naguère reliées par…

Rd Congo: sanctions envisagées pour les compagnies minières

La banque centrale de la RDC ne va pas du…

Les Etats-Unis opposés au siège de la RDC au Conseil…

Un siège pour la RDC au conseil des droits de…

Le CLAC de Notsè transformé en centre culturel numérique

Le Centre de lecture publique, CLAC de Notsè a fait…

L’OOAS et l’école des bonnes pratiques en santé

L’Organisation Ouest-Africaine de la Santé, OOAS vient appui les politiques…

Le gouvernement togolais transforme le groupe Togo Telecom en Holding

Le groupe Togo Télécoms vient de voir son statut légal…

Un projet du gouvernement menacé de suspension par le FIDA

Un projet du FIDA pour la promotion de l'entrepreneuriat rural…

Dapaong : Des présumés trafiquants d’espèces protégées arrêtés et détenus

Le commissariat de Dapaong et EAGLE-Togo étaient en alerte sur…

La bibliothèque d’Aného bascule dans le numérique

Les TIC et l’évolution technologique tentent la révolution devant les…

Trente sept magistrats accusés de corruption au Burkina

La gangrène n’est pas que régionale mais se généralise :…

Fabrication pagnes traditionnels : Des femmes renforcent leurs aptitudes

Une cinquantaine de femmes de Timbou (12 km de Cinkassé)…

Creuset Togo et cinq cantons sur la délivrance des naissances

L’ONG Creuset Togo développe des activités de promotion du droit…

Bénin : les opérateurs télécoms font face à la colère des…

Les abonnés télécoms du Bénin n’en font pas dans la…

Livres numériques : En projet, l’édition numérique des livres au…

Les centres culturels allemand et français ont en projet l’«Edition,…

Nécrologie : l’artiste musicien Basile Adéwussi est décédé

Le monde des artistes de la chanson togolaise s’est vu…

Démarrage pénible pour les préparatifs des Eperviers locaux

Les Eperviers locaux préparent leur qualification pour le CHAN 2018…

Matériels d’installation des pépinières pour producteurs de cacao biologique

Une partie de la région des plateaux va renforcer ses…

Le projet-programme de l’entretien routier togolais estimé à 31,47 milliards

L’entretien routier pour 2018 coûtera au moins 30 milliards au…

Le Togolais Daryl Nouvi champion du cross de Ouagadougou

Le Togo s’est hissé au sommet à l’occasion du cross…

Les magistrats revoient le cadre juridique de leur plan de…

La justice togolaise se dote de nouveaux manuels pour relancer…

CEDEAO: carburants à faible taux de soufre recommandés dans l’espace

Les ministres de l’énergie de la CEDEAO recommandaient en décembre…

La BOAD prête pour financer les infrastructures agricoles

Le financement porte sur 27,6 milliards au Togo par la…

Le point d’échange Internet du Togo opérationnel depuis mi-juin

La ministre togolaise des postes et de l’économie numérique a…

Kossi Dzodji: Mendiant le jour mais braqueur la nuit

La police a localisé et maîtrisé un groupe de malfrats…

Maurice sacrée championne de la cybersécurité en Afrique

Sixième mondial selon l'Union internationale des télécommunications, l’île Maurice est…

« Génération 2030 » : prime aux projets des jeunes sur…

Le Togo a profité de la commémoration de l’édition 2017…

Sénégal : Sept ans de débat autour du code de la…

Les associations de presse du Sénégal ont appris que l'Assemblée…

Vers l’utilisation des fours solaires pour remplacer le charbon de…

En quinze jours une cinquantaine de menuisiers artisans de la…

Réalisation prochaine d’un film documentaire sur les danses traditionnelles

Un film documentaire autour des danses traditionnelles du centre du…

Des organismes à but non lucratif aux organisations terroristes

Des experts de la sous-région et partenaires discutent de l’utilisation…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Média: Un journaliste battu par des gendarmes

Des gendarmes togolais ont passé à tabac un journaliste hier 7 février, allongeant ainsi la liste des répression de la liberté de presse au Togo. 

 

Que  s’est-il passé ?

Les faits se sont déroulés dans la journée du 7 février à Akato-Viepe, préfecture du Golfe, une dizaine de kilomètres de Lomé. Robert Avotor, journaliste du bi-hebdomadaire L’Alternative, a été rudoyé  par des gendarmes dépêchés dans ce village dans le cadre de l’exécution d’une décision de la Cour Suprême portant expulsion des propriétaires et démolition de biens immobiliers.

Le journaliste a subi des traitements humiliants et dégradants par les forces de l’ordre. Ces derniers le menottent, puis resserré les liens à plusieurs reprises et l’ont « laissé dans un coin », d’après les déclarations du journaliste Robert Avotor.   Les éléments de la gendarmerie le laissent ensuite « uriner dans son pantalon » tandis qu’ils l’accablent de railleries.

Ces démolitions de constructions à Lomé et ses environs constituent souvent le lot de souffrances de nombreux habitants en cas de règlement des litiges fonciers par la Cour suprême. Dans de nombreux cas, la juridiction suprême ordonne l’expulsion des propriétaires et la destruction des constructions par voie d’huissier accompagnée de la force publique. Les scènes sont généralement insoutenables.

 Volonté délibérée de casser du journaliste

Le reporter d’Alternative était habillé d’un gilet avec la mention «Presse» et muni de sa carte de presse s’était présenté aux gendarmes, histoire de lui faciliter l’exercice de son métier. Mais les gendarmes ne « mangent » pas la carte de presse mais cassent du journaliste.

 Il y a quoi ?’’. Je lui ai répété que je suis journaliste. Ils m’ont répondu tous qu’il n’y a aucun chef parmi eux, et qu’eux tous sont des chefs. Et puis, ils m’ont demandé de leur montrer ma carte. Ce que j’ai fait. Ils m’ont dit ensuite : ’’On ne mange pas la carte ici’’. L’un d’eux m’a intimé l’ordre de quitter les lieux. A peine avait-il dit ça qu’il a commencé par me tabasser.

J’ai couru. Mais d’autres gendarmes m’ont rattrapé et ont commencé aussi par me matraquer, a déclaré le journaliste battu.

Le reporter est actuellement à l’hôpital. Joint au téléphone, le directeur de l’Alternative compte porter plainte avec constitution de partie civile contre la gendarmerie de Sagbado pour coups et blessures volontaires en réunion par personnes dépositaires de l’autorité publique.

Rentrez les dedans !

Les bavures des forces de l’ordre contre la presse sont fréquentes au Togo. Les éléments des forces de l’ordre ont tendance à considérer les journalistes comme les supplétifs de l’opposition et pensent à leur régler des comptes quand l’occasion se présente.

Le journaliste-reporter d’images, Noel Kokou Tadegnon,  de l’Agence Reuters, a été passé à tabac le 27 avril 2012 par des policiers anti-émeute lors de la couverture d’une manifestation d’un parti de l’opposition.

Quand il était directeur de la Gendarmerie nationale, l’actuel ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehane, commandait lui-même un détachement de gendarmes à qui il a ordonné de réprimer une manifestation de journalistes. « Rentrez les dedans (sic) s’ils bougent. Vous pensez que le pays appartient à vous seuls? », a-t-il déclaré sous forme de menaces aux journalistes.

A la suite de cet exploit gendarmesque accompagné d’une énorme faute de français, il est nommé ministre de la Sécurité et de la Protection civile !

2536 Vues totales 1 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter