L’actualité vue par Le Temps du Togo

Tchad : des gendarmes tirent sur un avocat, les magistrats protestent

Les magistrats de Doba (sud du Tchad) ont fermé leur…

Merzoug Touati, blogueur algérien condamné à 10 ans de prison

Merzoug Touati, un blogueur algérien ayant publié sur internet un…

RDC : Un prêtre catholique contaminé par le virus Ebola

Un prêtre catholique a été placé en quarantaine après avoir…

CEDEAO : A la recherche des juges pour sa Cour de…

Le conseil judiciaire de la CEDEAO recrute les juges de…

Le Togo à l’exposition internationale d’import de Shangaï

Une réunion exposition internationale d’import est prévue pour se tenir…

Le Zimbabwe candidat pour réintégrer le Commonwealth

Le Zimbabwe tente de mettre fin à son isolement sur…

Fin de pagaille dans le secteur immobilier au Bénin

Le secteur immobilier au Bénin se recadre. Le Parlement fixe…

L’Eglise Chilienne : tous les évêques démissionnent devant le Pape

L’Eglise Chilienne est entachée de scandales de pédophilie. En concertation…

WARCIP: Accroître l’économie numérique avec la Banque Mondiale

La Banque Mondiale alloue un financement supplémentaire à l’Etat du…

Les femmes, l’insécurité foncière et la saisine de la justice

Face à l’insécurité foncière et les éprouvantes difficultés des femmes…

Deux journalistes belges interdits d'entrer à Kinshasa

Deux journalistes de nationalité belge accusés de détenir des "visas…

Soudan : Flagellée pour s’être mariée sans le consentement du père

Un commissariat de police au Soudan a donné 75 coups…

L’EEPT : L’Eglise presbytérienne élit son nouveau modérateur

L’édition 74 du Synode de l’EEPT a élu son nouveau…

L’interopérabilité des services financiers sur mobile opérationnel au Ghana

L’interopérabilité des services financiers sur mobile est enfin une réalité…

Les biens et luxe de Yahya Jammeh bientôt en vente

Le gouvernement gambien est acculé par les dettes publiquues. Il…

L’ESMC et sa contribution à la production commune

Les règles de l'innovation de l’ESMC au cœur d’une formation…

Enseignement primaire et secondaire gratuit en Sierra Leone

Le nouveau président Sierra Leonais honore sa promesse de campagne :…

Soudan : Peine de mort pour une adolescente victime de viol

Amnesty International fustige la condamnation à mort par un tribunal…

Dévaluation du FCFA CEMAC pas totalement écartée, selon la COFACE

Le risque d’une prochaine dévaluation du franc CFA de la…

Gambie : La Cour suprême invalide des atteintes aux libertés

La Cour suprême de Gambie a invalidé mercredi plusieurs lois…

L’OIF accompagne jeunes et femmes par l’incubateur Libres Ensemble

L’OIF inaugure son incubateur Libres Ensemble à Lomé, une plateforme…

La Zambie fait la chasse aux étudiantes "à moitié nues"

La Zambie ne donne pas de l’espace aux violeurs des…

Guinée: Importateurs de matériels TIC appelés à promouvoir la qualité

L’Autorité guinéenne de régulation des postes et télécommunications somme les…

Un million d’Africains meurent de pollution de l’air chaque année

La pollution de l'air est responsable de près d'un million…

Burundi : Les radios BBC et VOA suspendues pour six mois

L'autorité des médias du Burundi a annoncé vendredi la suspension…

Le Sénégal va revaloriser son SMIG à partir de juin

Depuis 1996, le Sénégal n’a pu changer son SMIG. A…

Deux pilotes français volent au secours des migrants

Deux pilotes français consacrent leurs économies à l'achat d'un avion…

Bruxelles et Kinshasa : La Belgique sans ambassadeur en RDC

La Belgique affirme qu'elle n'est plus représentée par un ambassadeur…

Neymar arrivera "bien préparé" à la Coupe du monde

Neymar "travaille dur" pour se remettre de la blessure qui…

Mondial/Russie : Zlatan Ibrahimovic sera au Mondial pour…

Zlatan Ibrahimovic a renoncé à faire son retour en équipe…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Média: Un journaliste battu par des gendarmes

Des gendarmes togolais ont passé à tabac un journaliste hier 7 février, allongeant ainsi la liste des répression de la liberté de presse au Togo. 

 

Que  s’est-il passé ?

Les faits se sont déroulés dans la journée du 7 février à Akato-Viepe, préfecture du Golfe, une dizaine de kilomètres de Lomé. Robert Avotor, journaliste du bi-hebdomadaire L’Alternative, a été rudoyé  par des gendarmes dépêchés dans ce village dans le cadre de l’exécution d’une décision de la Cour Suprême portant expulsion des propriétaires et démolition de biens immobiliers.

Le journaliste a subi des traitements humiliants et dégradants par les forces de l’ordre. Ces derniers le menottent, puis resserré les liens à plusieurs reprises et l’ont « laissé dans un coin », d’après les déclarations du journaliste Robert Avotor.   Les éléments de la gendarmerie le laissent ensuite « uriner dans son pantalon » tandis qu’ils l’accablent de railleries.

Ces démolitions de constructions à Lomé et ses environs constituent souvent le lot de souffrances de nombreux habitants en cas de règlement des litiges fonciers par la Cour suprême. Dans de nombreux cas, la juridiction suprême ordonne l’expulsion des propriétaires et la destruction des constructions par voie d’huissier accompagnée de la force publique. Les scènes sont généralement insoutenables.

 Volonté délibérée de casser du journaliste

Le reporter d’Alternative était habillé d’un gilet avec la mention «Presse» et muni de sa carte de presse s’était présenté aux gendarmes, histoire de lui faciliter l’exercice de son métier. Mais les gendarmes ne « mangent » pas la carte de presse mais cassent du journaliste.

 Il y a quoi ?’’. Je lui ai répété que je suis journaliste. Ils m’ont répondu tous qu’il n’y a aucun chef parmi eux, et qu’eux tous sont des chefs. Et puis, ils m’ont demandé de leur montrer ma carte. Ce que j’ai fait. Ils m’ont dit ensuite : ’’On ne mange pas la carte ici’’. L’un d’eux m’a intimé l’ordre de quitter les lieux. A peine avait-il dit ça qu’il a commencé par me tabasser.

J’ai couru. Mais d’autres gendarmes m’ont rattrapé et ont commencé aussi par me matraquer, a déclaré le journaliste battu.

Le reporter est actuellement à l’hôpital. Joint au téléphone, le directeur de l’Alternative compte porter plainte avec constitution de partie civile contre la gendarmerie de Sagbado pour coups et blessures volontaires en réunion par personnes dépositaires de l’autorité publique.

Rentrez les dedans !

Les bavures des forces de l’ordre contre la presse sont fréquentes au Togo. Les éléments des forces de l’ordre ont tendance à considérer les journalistes comme les supplétifs de l’opposition et pensent à leur régler des comptes quand l’occasion se présente.

Le journaliste-reporter d’images, Noel Kokou Tadegnon,  de l’Agence Reuters, a été passé à tabac le 27 avril 2012 par des policiers anti-émeute lors de la couverture d’une manifestation d’un parti de l’opposition.

Quand il était directeur de la Gendarmerie nationale, l’actuel ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehane, commandait lui-même un détachement de gendarmes à qui il a ordonné de réprimer une manifestation de journalistes. « Rentrez les dedans (sic) s’ils bougent. Vous pensez que le pays appartient à vous seuls? », a-t-il déclaré sous forme de menaces aux journalistes.

A la suite de cet exploit gendarmesque accompagné d’une énorme faute de français, il est nommé ministre de la Sécurité et de la Protection civile !

2887 Vues totales 1 Vues ce jour
(Visited 613 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter