L’actualité vue par Le Temps du Togo

Le Burkina bombarde Bana avec des moustiques génétiquement modifiés

Dix mille moustiques mâles génétiquement modifiés ont été introduits à…

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

En RDC, Kodjo lance les travaux préparatoires du dialogue national

C’est dans un climat pour le moins confus qu’Edem Kodjo, facilitateur de l’Union Africaine dans le dialogue intercongolais lance ce jour à Kinshasa les travaux préparatoires. Le même jour, le Rassemblement de l’opposition a lancé une opération « ville morte ».

Après un premier report le mois dernier pour cause de malentendu avec les partis de l’opposition, les travaux préparatoires du dialogue national congolais s’ouvrent finalement ce matin à Kinshasa. Ils ont été convoqués par M. Edem Kodjo, ancien Secrétaire général de l’Organisation de l’Unité Africaine (devenue Union Africaine); nommé il y a 7 mois par l’UA pour piloter les discussions entre les protagonistes congolais dans cette crise relative à l’organisation des élections, au terme du deuxième mandat constitutionnel du président Joseph Kabila en décembre 2016.

Lire aussi: RD Congo: Nouveau pari risqué pour Edem Kodjo

Un pays de plus en plus divisé

Pour défier le gouvernement et le facilitateur de l’UA, le Rassemblement des forces acquises au changement, dirigé par Etienne Tshisekedi, a lancé une « ville morte » ce mardi. Le mot d’ordre aurait été suivi dans plusieurs villes, et surtout à Kinshasa la capitale, au milieu de la matinée.

Ce climat de tension n’a pas empêché Edem Kodjo de réunir à l’hôtel Béatrice de Kinshasa, les membres du Comité préparatoire du dialogue national. Le facilitateur a décidé de passé outre le désaveu dont il fait l’objet de la part de l’opposition. Il a pris soin de s’assurer le soutien de la communauté internationale. En effet hier, M. Kodjo a rencontré les ambassadeurs de l’Union Européenne, lesquels lui ont confirmé leur confiance. Avant eux, la MONUSCO (Nations Unies) et le groupe de soutien à la facilitation lui avaient voué fidélité. Au niveau interne, le plus fort soutien au facilitateur vient de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO). On peut aussi signaler la participation au dialogue, outre les partis de la majorité au pouvoir de l’UNC de Vital Kamérhé, ancien Président de l’Assembée nationale, passé à l’opposition vers la fin du premier mandat de Kabila, dont il était un proche collaborateur.

La défiance

Le facilitateur de l’UA ne fait pas l’unanimité, loin de là! Une grande partie de l’opposition politique congolaise l’avait rejé comme médiateur dans la crise. Il est reproché à l’ancien Premier ministre du Togo sa « trop grande proximité avec la majorité présidentielle ».

Mais Au-delà de la personnalité de Kodjo, c’est la nature de la crise politique en RDC qui rend la médiation difficile. Ce pays, depuis la chute du président Mobutu suite à la guerre civile (1997-2003) est dans un processus démocratique des plus fragiles. Après avoir conduit la transition suite à l’Accord politique de Sun City (Afrique du Sud), Joseph Kabila qui a succédé à son père assassiné en 2002 a fait deux mandats  à la tête du pays. Sa victoire dans les deux élections ont été dénoncées par l’opposition.

Lire aussi: En RDC, l’opposition récuse le médiateur Edem Kodjo

Pour beaucoup d’adversaires de Kabila, le terme de son mandat en décembre 2016 devrait mener le pays à une alternance politique. Or, le gouvernement n’a pas pris les dispositions pour organiser les élections dans les délais. La Commission électorale vient d’entamer un processus de révision du fichier électoral qui devrait durer près de 15 mois.

Avec les travaux préparatoires, le Congo s’engage dans un dialogue difficile dont le contenu et les orientations sont loin de faire l’unanimité au sein de la classe politique. Et pourtant, Edem Kodjo avait annoncé un dialogue rapide.

Joséphine Bawa

2517 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 265 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter