L’actualité vue par Le Temps du Togo

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

Niger : Trois activistes société civile interdits de séjour à Agadez

Venus en séjour à Agadez, trois activistes nigériens, n’ont pu…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Réforme constitutionnelle: Jeu de dupes à l’Assemblée nationale

Un jeu de dupes se déroule à l’Assemblée nationale togolaise. Un nouvel additif s’est agrégé au projet de loi du gouvernement portant réforme constitutionnelle.  Alors qu’il avait paru ne pas céder sur le mode de scrutin, le gouvernement a introduit subrepticement une  modification de l’article 60. L’article 60 ancien dispose que le scrutin est uninominal à un tour, le candidat élu étant celui qui a le plus grand nombre de voix.

Selon la nouvelle disposition :

L’élection présidentielle a lieu au cours d’un scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Le président de la République est élu à la majorité absolue des suffrages exprimés. Si celle-ci n’est pas obtenue au premier tour du scrutin, il est procédé le quinzième jour à un second tour. Seuls peuvent se présenter au second tour les deux candidats ayant obtenu le plus grand nombre de voix au premier tour. En cas de désistement ou de décès de l’un ou de l’autre candidat entre les deux tours, les suivants se présentent dans l’ordre de classement. Au second tour, est déclaré élu, le candidat qui a retenu le plus grand nombre de voix .

C’est donc le scrutin uninominal à deux tours que la majorité présidentielle vient de concéder, après l’avoir refusé depuis 2005. Cet article 60 nouveau,  s’ajoute donc à la liste des articles 52, 59, 62, 79, 100 et 101 de la constitution du 14 octobre 1992 révisée le 31 décembre 2002, que porte le projet portant révision. Un enterrement de première classe qui semble quelque peu piégeux pour l’opposition. Cette provision intervient dans une atmosphère de rejet total par l’opposition du projet de loi portant réforme constitutionnelle.

Unir députés

En révisant cet article le 31 décembre 2002, le camp présidentiel voulait éviter à Eyadema le danger d’un second tour. Cela aurait pu être le cas lors de la présidentielle de juin 1998, où de sources officieuses, l’opposant Gilchrist Olympio était arrivé en tête de la présidentielle, avant que le processus ne soit interrompu de force.

En comptant sur la multiplicité des candidatures de l’opposition, la géopolitique et le vote ethno-tribal, le mode de scrutin à un tour constitue une garantie imparable pour le régime UNIR de remporter haut la main les élections présidentielles.

En voulant re-modifier l’article 60, ce n’est pas que le pouvoir a cru possible de gagner dans l’éventualité d’un second tour, puisque de toutes façons, lors des trois dernières présidentielles (2003, 2005,2010), le candidat du pouvoir a toujours remporté le scrutin avec plus des 2/3 des voix, c’est qu’il compte en réalité  amener l’opposition à ne pas faire échec à la réforme.

Ne disposant pas de la majorité des 4/5, le pouvoir UNIR a la quasi certitude qu’elle aurait intérêt à adoucir quelque peu le cadre électoral pour que l’opposition puisse voter. La nouvelle disposition de l’article 60 nouveau étant l’une des exigences de l’opposition en ce qui concerne le cadre électoral.

Pressions occidentales

Reste à savoir si l’opposition suivra le pouvoir par cette pirouette. Ce n’est pas très sûr. Il s’agit d’un pari risqué : les exigences de l’opposition portent à la fois sur les réformes constitutionnelle et institutionnelle. Car, pour l’opposition, la seule réforme constitutionnelle ne suffit pas à assurer l’alternance. Il faudrait aussi que les réformes touchent les institutions du pays qui concourent ou interviennent directement dans l’organisation des élections. A savoir, la Commission nationale électorale indépendante, la Cour constitutionnelle,  et la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (HAAC).

 Un tel retournement des vestes de la part du pouvoir n’est pas fortuit. Le pouvoir a dû agir peut-être à l’instigation des chancelleries occidentales accréditées à Lomé. Les mêmes pressions seraient exercées notamment sur l’opposition pour l’amener à voter le projet de loi a minima.

Me Yawovi Agboyibo, Président d’honneur du CAR, est monté sur les médias pour prévenir une partie de l’opposition sur les risques de voter le projet de loi soumis à l’Assemblée nationale.

Le CST, pour sa part, organise une méga manifestation les 26 et 27 pour revendiquer les réformes constitutionnelle et institutionnelle.  Difficile de savoir quel parti ou quelle alliance entre le parti et sa demme.

1693 Vues totales 4 Vues ce jour
(Visited 35 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter