Trente filles vulnérables bénéficient d’un don de machines à coudre

Le centre Alfourkane de l’ONG DIRECT AID (Agoe-Nyivé) a offert le 07 juillet dernier des machines et des accessoires à 30 jeunes filles vulnérables en fin d’apprentissage.

Le don est composé de machines à coudre, des fils, des ciseaux, des tables, des chaises et des fers à repasser. Le geste vise à aider ces couches vulnérables pour l’ouverture d’ateliers en vue de leur autonomisation.

Les organisateurs ont privilégié les filles, soit orphelines de père ou de mère ou des deux parents ou celles issues d’une famille très vulnérable.

L’autorité centralie, invitée pour assister à la cérémonie, a profité de cette occasion pour exhorter les bénéficiaires à faire bon usage des outils de manière à valoriser leur métier.

Ce fut également l’occasion pour inviter le public à cultiver les valeurs civiques et

citoyennes et à respecter les mesures barrières pour lutter contre la COVID -19.

Selon le directeur du centre Alfourkane, Belhouchet Abderraouf, cette action contribue aux efforts du gouvernement dans le domaine du développement social et économique du Togo. Le directeur a invité les bénéficiaires à bien faire leur travail et à bien entretenir le matériel mis à leur disposition. L’ONG DIRECT AID est une organisation Koweïtienne installée au Togo depuis 1989 et qui intervient dans l’éducation, l’action sociale, la santé et l’hydraulique. Elle dispose 5 centres au Togo installés à Dapaong, Kara, Bafilo, Sokodé et Agoè-Zongo.

Avatar
A propos Emilie ORONG 924 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire