Coronavirus : Les voyageurs sur le Togo payeront une amende de 500.000F pour la quarantaine

Tout résident au Togo bloqué à l’étranger du fait du covid-19 et désirant rentrer se verra facturer “un forfait de 500.000 F” pour la mise en quarantaine, selon le ministère des Affaires étrangères.

Dans une note en date du 26 juin, à toutes les missions diplomatiques et consulaires au Togo, le ministère impose désormais [aux] “ compatriotes et les ressortissants étrangers bloqués hors des frontières” les frais de quarantaine dans les hôtels de confinement.

“…la Coordination nationale de gestion de la riposte à la Covid-19 informe qu’un forfait de 500.000F par personne sera facturé pour la période de 14 jours de mise en quarantaine“, indique la note ministérielle.

Il s’agit de l’amortissement des “coûts inhérents à l’accueil et au séjour dans les hôtels de confinement“. La quarantaine dure 14 jours. Et les coûts comprennent l’hébergement, la restauration, et probablement les frais des tests au covid 19.

La note concerne évidemment les nationaux togolais et les ressortissants étrangers au Togo, rapatriés par vols spéciaux. Il y a eu déjà le rapatriement de plus de 300 personnes par avions depuis juin.

Cependant, la note ne donne aucune information quant à l’application des mêmes directives à partir du 1er juillet, à l’ouverture des frontières à l’intérieur de l’espace CEDEAO. Selon une décision de l’organisation sous-régionale, les frontières intramuros rouvriront dès le 1er juillet prochain. De même, les frontières extramuros ouvriront à partir d’août.

Selon la Cellule anti-covid 19, les premiers cas confirmés étaient des cas importés par vol Air France.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 988 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire