Godwin Tété: “Nous vilipendons … (!!!) ce que fait un Blanc contre un Nègre ; mais nous fermons les yeux sur ce que fait un Nègre contre un Nègre”

Jeune laveur de moto victime d'une bavure policière à Avédji au Togo

« L’ignominie de l’assassinat d’Agbandé Kpossou Bruno dit Mohamed est beaucoup plus nauséabonde que celle du meurtre de George Floyd»,Godwin Tété

« L’Humanité est en train de se totaliser » [Pierre Teilhard de Chardin (1881 – 1955)]

Oui ! Le 25 mai 2020, à Meanneapolis, dans l’Etat du Minnesota, aux Etats Unis d’Amérique, un policier blanc tue, par étouffement, un citoyen ordinaire noir du nom de George Floyd, père d’une fillette. Et, à juste raison, ce énième crime raciste du genre depuis longtemps enraciné au pays d’Abraham Lincoln, va faire le tour du monde. Ce crime odieux va subir une réprobation véritablement (!!!) universelle. Comme quoi, avec « la mondialisation », l’Humanité est en train de se totaliser. Que dis-je ? Je veux dire que l’Humanité s’est déjà, de facto, totalisée !

Cependant, quatre jours seulement plus tôt, le 21 de ce même mois de mai 2020, à Avédji, dans un quartier de la capitale Lomé du Togo, un policier nègre abat froidement (!), par fusil, à bout portant, un jeune homme nègre, père d’un garçonnet et d’une fillette en bas âge !!! Il va sans dire qu’un tel forfait, comme tant d’autres, est resté et restera vraisemblablement (!) sans écho aucun…

Ainsi va le monde ! Nous vilipendons véhémentement (!!!) ce que fait un Blanc contre un Nègre ; mais nous fermons les yeux sur ce que fait un Nègre contre un Nègre !!!

Indubitablement le racisme anti-nègre trouve sa racine pivotante dans les divers traites et esclavages négriers. À l’heure même où je suis en train de tracer les présentes lignes, de vieilles colonies de descendants d’esclaves négro – africains pâtissent encore de la discrimination raciale en Chine, en Inde, en Iran, en Turquie, en Libye, au Japon, etc, etc. Plus tragiquement, la traite et l’esclavage transatlantiques, qui auront duré trois à quatre siècles, ont sapé, profondément (!!!), la Respectabilité de l’Homme négro-africain. Traite et esclavage qui nous ont trimballés comme du bétail !!!

Dès lors, il m’apparaît évident, qu’en dernier ressort, la seule chose qui puisse redonner à cet homme sa Dignité, sa Respectabilité : l’ultime solution au racisme anti – nègre, c’est le développement humain viable et durable en notre Alma – mater : l’Afrique. Car seuls « Les exemples vivants ont un autre pouvoir » (Victor Hugo).

À partir de cet instant – là, quand l’Afrique réunie sera capable de faire en- tendre sa voix sur la scène mondiale, ses filles et ses fils, à l’interne ainsi qu’à l’externe, seront respectés ; ils ne seront plus traités comme des bêtes de somme !!! Ils auront recouvré leur Dignité !!!

Au demeurant, c’est là bel et bien le Projet des premiers et grands panafricanistes tels que : Dubois, Padmore, Garvey, Nkrumah, Nyéréré, Césaire, Fanon, Um Nyobè, Mounié, Nasser, Kadhafi, Sékou Touré, Mandela, Boganda, Cheikh Anta Diop, Modibo Kéita, Olympio, Cabral, Sankara, etc, etc, qui rêvaient ardemment (!!!) de voir les “ Etats-Unis d’Afrique” projeter sur le monde leurs lumières humanistes.

Voilà pourquoi, à l’instar d’Emile Zola, J’ACCUSE ! Oui ! J’ACCUSE (!) les dirigeants africains post et néocoloniaux égocentriques, concupiscents et assoiffés de pouvoir, qui ne font que retarder l’épanouissement du Nègre.

Pour terminer ce griffon-ci, qu’il me soit permis d’emprunter la plume d’Emile Zola : « Je n’ai qu’une passion, celle de la lumière, au nom de l’humanité qui a tant souffert et qui a droit au bonheur. Ma protestation enflammée n’est que le cri de mon âme » [Lettre à Félix Faure, Président de la République française de 1895 à 1899].

Lomé, le 11 juin 2020, Godwin Tété

Avatar
A propos Rédaction Le Temps 928 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire