Nécrologie : Le président Pierre Nkurunziza est décédé

Le Président du Burundi Pierre Nkurunziza est décédé lundi dernier  suite à un arrêt cardiaque ; il avait 55 ans.

Mort subite ? Selon un communiqué du gouvernement  du Burundi, le président Pierre Nkurunziza est mort des suites d’un arrêt cardiaque. Il était hospitalisé à l’hôpital Karusi dans le centre du pays depuis samedi après avoir  ressenti un malaise.

«Le gouvernement de la République du Burundi annonce avec une très grande tristesse aux Burundais et à la communauté internationale le décès inopiné de son Excellence Pierre Nkurunziza, président de la République du Burundi, survenu à l’hôpital du Cinquantenaire de Karuzi, suite à un arrêt cardiaque», indique le communiqué du gouvernement.

Officieusement, l’ex-président dont la femme atteinte du SARS-CoV-2 est hospitalisée au Kenya souffrait également de la maladie.

Ces dernières semaines, le Burundi a été accusé par l’OMS de négligence dans la lutte contre le covid-19. Le pays était alors en pleine campagne présidentielle dont les conditions sanitaire de son organisation défiaient le bon sens.

Pierre Nkurunziza devait passer le pouvoir au président nouvellement élu, Evariste Ndayishimiye, au mois d’août.

Pierre Nkurunziza, né le 18 décembre 1964 à Ngozi, est un homme d’État burundais. Ancien chef du principal groupe armé hutu pendant la guerre civile burundaise, il devient président de la République le 19 août 2005 et réélu en juin 2010 et juillet 2015

A propos Komi Dovlovi 1024 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*