Coronavirus : L’état clinique de la patiente est satisfaisant, selon le gouvernement

D’après un communiqué d’un conseil de crise du gouvernement, l’état de la patiente suivie depuis cinq jours est déclaré satisfaisant.

La patiente est « exempte de fièvre et ne souffre à ce jour d’aucun des symptômes ayant motivé son hospitalisation », note avec satisfaction le conseil de gouvernement sous la présidence du chef de l’Etat.  Ce qui dénote une amélioration de son état.

Elle continue néanmoins le traitement  d’après le protocole consacré à cette affection, souligne le communiqué. Le gouvernement a organisé à cet effet un débat sur la télévision nationale TVT pour sensibiliser l’opinion quant à la dangerosité de la maladie.

Ce premier cas de coronavirus au Togo, a été déclaré le 5 mars dernier. La patiente, de nationalité togolaise,  est revenue au Togo après plusieurs jours en Europe et est entrée au Togo par la frontière de Hillacondji. Elle s’est présentée dans une clinique privée de la place pour des symptômes d’états grippaux accompagnés de douleurs articulaires, notamment au niveau des genoux.

Les personnes ayant eu des contacts avec elle depuis son retour sont aussi en observation. Selon le gouvernement, elles ne présentent point aucun symptôme de la maladie. Selon le protocole, ces personnes seront en quarantaine et isolées pendant une période de 14 jours, égale au temps d’incubation du virus.

Vaines polémiques sur les réseaux sociaux

Le communiqué du gouvernement a déclenché dans la soirée du 10 mars et ce matin des controverses quant à la vérité sur le cas index. Selon plusieurs publications sur les réseaux sociaux, le communiqué du gouvernement serait en réalité un démenti inavoué du cas index.

Le malentendu viendrait probablement, non seulement des préjugés sur un gouvernement considéré comme menteur et illégitime, mais surtout à cause de l’incompréhension d’une phrase dans le communiqué du gouvernement.

Le bout de phrase : «Cette dernière est exempte de fièvre et ne souffre à ce jour d’aucun des symptômes ayant motivé son hospitalisation», suscite l’incompréhension. Et

Beaucoup ont compris que le gouvernement aurait donc hospitalisé dans la précipitation la patiente et enclenché le protocole d’alerte à l’épidémie au  coronavirus sans avoir réalisé les examens normatifs.

En réalité, le cas index est réel et les autorités togolaises ont logiquement bien fait de réitérer à l’attention des populations les mesures d’hygiène pour éviter la propagation de la maladie.

En bon français, le communiqué aurait dû être stipulé de cette façon : « Cette dernière est exempte de fièvre et ne souffre PLUS à ce jour d’aucun des symptômes ayant motivé son hospitalisation ».

Le coronavirus est apparu en Chine en décembre dernier et a fait à ce jour plus de 3000 morts et plus de 100 mille cas dans le monde entier.  

A propos Tony Feda 134 Articles
Journaliste indépendant. Ancien Fellow de l'Akademie Schloss Solitude (Stuttgart, Allemagne), Tony FEDA s’intéresse à la sociologie, la culture- ses domaines de prédilection sont la littérature et les arts de la scène du Togo. A travaillé pour plusieurs journaux dont Le Temps, Notre Librairie. www.culturessud.com. Depuis août 2018, s'inspirant de Robert Park et de Bourdieu, il entame sur son blog www.afrocites.wordpress.com des projets sur des thèmes concernant la ville.

Laisser un commentaire