Aného lance la 3ème édition de la sauvegarde des éléments de la culture Guin

L’Association pour le développement de la commune d’Aného (ADECAN) a lancé le 6 novembre à Aného, la 3ème édition de son « Projet de sauvegarde des éléments de la culture Guin ».

Le projet vise à pérenniser, sauvegarder et promouvoir la culture du peuple Guin. Il s’agit de faire revivre des jeux de loisirs traditionnels du peuple Guin en voie de disparition, organiser des compétitions interscolaires de danses traditionnelles, d’art culinaire et capillaire (tresses …) afin de valoriser cette culture à travers ses danses, ses rythmes, son art culinaire, capillaire et vestimentaire.

Au lancement de ces activités il a été l’occasion de déguster les mets présentés par les élèves concurrents lors de l’édition dernière de la compétition interscolaire à savoir : yovogboma ; gboloba ; tsimani ; hlonkoudjin ainsi que des boissons locales préparées à base des produits du milieu.

Ce projet s’inscrit dans la dynamique de la convention 2005 de l’UNESCO sur la protection et la promotion des diversités culturelles. «Les activités du projet permettront de transmettre à la génération future les valeurs des aïeux, leur identité et leur savoir en vue du respect de la continuité», a souligné le maire adjoint de la commune d’Aného

Le secrétaire général de l’ADECAN et le chef projet ont mis en exergue l’importance du projet dans le développement socioculturel et invité la jeunesse à ne se départir ni à n’avoir honte de sa culture car la culture fait l’identité de l’homme.

Avatar
A propos Emilie ORONG 825 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire