Gabon : Une villa construite à base de déchets recyclés

A la faveur de la commémoration de la journée mondiale de l’habitat et de l’architecture, qui se célèbre tous les 7 octobre, le gouvernement gabonais a dévoilé un prototype de maison entièrement construite en matériaux récupérables, baptisée « Villa Gaboma ».

Interrogé sur cette innovation, le président de l’Ordre gabonais des architectes, Jean Joël Mebaley, a indiqué que la « Villa Gaboma » est une invention des architectes gabonais, destinée à valoriser les déchets. Ce choix, selon lui, est conforme aux phénomènes environnementaux auxquels le monde fait aujourd’hui face.

« Nous nous sommes engagés à rendre l’impossible, possible. La transformation des déchets est une réalité et la villa Gaboma en est un exemple patent. En somme, il s’agira de transformer les déchets en richesses », a-t-il ajouté.

Le joyau gabonais a été célébré à l’institut français au Gabon.

La « Villa Gaboma » avait reçu le premier prix, prix de l’Ambassade de France, du concours de la maison 100% gabonaise, organisé conjointement par l’Ambassade de France, l’ordre gabonais des architectes et le ministère gabonais en charge de l’artisanat. L’architecte de ce projet, Lucas Oliveira, ainsi que les artisans gabonais ayant œuvré à sa construction ont été mis à l’honneur.

En présence d’autant de créativité et d’originalité, l’ambassadeur de France au Gabon, Philippe Autié et le coordonnateur résident du système des Nations unies au Gabon, Stephen Jackson, ont réitéré leur engagement à soutenir toutes les initiatives allant dans le sens de l’amélioration du cadre de vie des populations.

Le Temps avec Ecofin

Avatar
A propos Emilie ORONG 795 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire