Facebook étend son programme de Fact-checking à dix nouveaux pays africains

Le réseau social Facebook a annoncé qu’il va étendre son programme de fact-checking à dix nouveaux pays d’Afrique. La vérifiaction des intox s’améliore.

Le programme de Facebook sera désormais disponible en Éthiopie, Zambie, Somalie et au Burkina Faso via un partenariat avec l’AFP et d’autres médias; en Ouganda et en Tanzanie par le biais de Pesa Check et de l’AFP; en République Démocratique du Congo et en Côte d’Ivoire grâce aux Observateurs de la chaîne France 24 et l’AFP; en Guinée Conakry via Les Observateurs et au Ghana avec l’aide de Dubawa (plateforme de fact-checking nigériane).

Ces différents pays rejoignent l’Afrique du Sud, le Kenya, le Nigeria, le Cameroun et le Sénégal, déjà bénéficiaires du programme via l’organisation Africa Check.

“Nous savons que la vérification des faits par une tierce partie n’est pas la seule solution, elle n’est qu’une des nombreuses initiatives dans lesquelles nous investissons pour aider à améliorer la qualité de l’information que les gens voient sur Facebook”, a souligné Kojo Boakye, responsable des affaires publiques de Facebook en Afrique sub-saharienne.

“Nous avons déjà fait de grands progrès et nous continuerons d’investir pour faire en sorte que Facebook demeure un espace qui accueille toutes les opinions mais pas les fausses informations”, a-t-il souligné.

L’AFP participe au programme de vérification par des tiers développé par Facebook depuis 2016. Une soixantaine de médias à travers le monde, généralistes ou spécialisés dans le fact-checking, y participent également.

Si une information est diagnostiquée comme fausse ou trompeuse par l’un de ces médias, les utilisateurs de Facebook sont moins susceptibles de la voir apparaître dans leur fil d’actualité. Et si ceux-ci la voient ou tentent de la partager, Facebook leur suggère la lecture de l’article de vérification.

Les articles ne sont pas supprimés et les médias participants restent libres dans le choix et le traitement de leurs sujets.

Le Temps avec Afp

Avatar
A propos Emilie ORONG 825 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire