Un chauffeur ghanéen tué au cours d’un braquage à Kpomé

Un chauffeur d’origine ghanéenne a été tué ce matin 11 juillet sur le tronçon Lomé-Vogan, plus précisément au niveau du village de Kpomé.

Selon  notre confrère TogoBreaking News, les faits se sont déroulés entre 3 heures et 4 heures du matin. Le chauffeur d’origine ghanéenne, seul à bord de son véhicule, rappellent les témoins, est tombé sur une horde de malfrats déguisés en forces de sécurité et qui ont érigé un barrage.

Insécurité hors de contrôle

Pour l’heure l’on ignore si au cours de ce braquage de l’argent a été emporté.

Cet événement intervient 72 heures après le rapport statistique sur l’insécurité rendu public par le ministre de la Sécurité, le général de division Yark Damehane, et qui fait état d’une hausse exponentielle des braquages depuis l’année dernière. Il y aurait au moins six braquages par jour sur l’ensemble du territoire, à en croire le ministre. De janvier à juin 2019, il y a eu au total 45 braquages avec 142.000.000 F CFA emportés.

Le ministre Yark Damehane et ses services semblent faire montre d’une incapacité à maîtriser la recrudescence de l’insécurité. Jusqu’à présence, aucune arrestation des auteurs des braquages à Lomé et dans ses environs.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 833 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire