Mgr Kpodzro exhorte les Évêques du Togo à s’impliquer plus dans la résolution de la crise politique

Les Evêques du Togo avec Faure Gnassingbé

Au cours de la conférence de presse qu’il a animée aujourd’hui à Lomé, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro s’est adressé à ses collègues de la Conférence Épiscopale du Togo (CET). Après avoir salué le rôle joué récemment en RD Congo par la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), le prélat demande aux chefs de l’Eglise au Togo de prendre une part plus active dans la recherche de solution à la crise qui secoue le Togo.

J’invite, par la même occasion, la CET à s’inspirer du modèle Congolais pour s’engager résolument dans la recherche de solutions hardies de sortie de crise de notre cher pays dont la plupart des électeurs, y compris ma propre personne, est sans carte électorale et ne pourra pas ainsi participer aux locales et à la présidentielle qui pointent, comme un rouleau compresseur, à l’horizon. L’Eglise reste désormais le dernier et unique rempart crédible pour les populations en désarroi de nos pays qui espèrent, malgré tout, le jour de leur entrée solennelle à Canaan. Nous n’avons pas le droit de les décevoir. Le Seigneur notre Dieu nous en tiendra rigueur. A dit Mgr Kpodzro.

Cette interpellation est touchante, car venant du plus ancien et plus expérimenté des évêques du pays. L’intéressé es celui qui dirigea en 1991 la Conférence Nationale du Togo et qui présida l’année suivante le Haut Conseil de la République – parlement de transition. Et l’appel arrive quelques jours après que la CET a déclaré son intention de prendre une part plus active dans la vie du pays.

Lire aussi: Message poignant de Mgr Philippe Kpodzro à l’endroit des dirigeants, de la classe politique, des leaders religieux et du peuple togolais

En effet au cours de son Assemblée générale tenue à Kpalimé du 07 au 11 Janvier 2019, de la Conférence la Conférence Épiscopale du Togo a exhorté les prêtres, à « plus d’engagements et de vérité aux côtés du peuple de Dieu ».

Après cet appel du vieux prélat et au regard de la situation politique plus que préoccupante, les regards seront plus que jamais tournés vers les Évêques.

Joséphine Bawa

Avatar
A propos Joséphine Bawa 55 Articles
Responsable Desk politique et Afrique Joséphine Bawa capitalise 17 ans d'expérience en matière de communication et journalisme. Diplômée de Wit University (Johannesbrg, South Africa) elle a collaboré avec diverses agences de presse internationales dont AP, Reuters. Josephine dirige le desk politique de la Rédaction du journal Le Temps. Joséphine est également consultante auprès de plusieurs cabinets en Afrique et en Amérique du Nord.

Laisser un commentaire