Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et les partenaires pour être efficaces et plus performantes et plus visibles sur le terrain.

Les questions de performance, les activités et programmes des radios rurales du Togo ont fait l’objet des échanges ce vendredi à Lomé sous l’initiative de la Direction Nationale des Radios Rurales (DNRR et ses partenaires.

Les chefs des stations des radios rurales ainsi que des membres des comités locaux de développement de ces radios ont évalué leurs activités et posé de nouvelles orientations et qui devraient mieux transmettre aux communautés rurales et en langues locales l’actualité axée sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) les rôles et responsabilités des communautés dans le développement des localités.

Il a été aussi question de l’avenir des radios rurales, eu égard au nombre sans cesse croissant des stations locales, qu’elles soient de type commercial, communautaire ou associatif.

Les radios rurales se devraient de favoriser l’instauration d’un climat de collaboration entre les acteurs locaux en vue d’un changement de mentalité et de comportement. Au Togo on compte quatre (4) radios rurales (radio Kekeli à Kévé, Binah FM à Pagouda, Radio rurale locale des Savanes à Dapaong et Radio rurale « Novissi » à Notsè.

Avatar
A propos Emilie ORONG 766 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire