Conseil des ministres ACP Lomé : Huit décisions consacrent la session

Robert Dussey, ministre togolais des affaires étrangères

La 107ème session du conseil des ministres ACP (Afrique Caraïbe-Pacifique) a clos ses travaux le 30 mai à Lomé avec huit décisions et deux recommandations

Huit décisions et deux résolutions ont été prises pour les futures négociations avec l’Union européenne (UE). La première décision prise par le Conseil des ministres concerne la révision de l’accord de Georgetown afin de l’adapter aux réalités actuelles. La deuxième est relative au mandat de négociation ACP en vue d’un accord de partenariat post-Cotonou. La troisième est relative au centre d’information des ACP sur la coopération Sud-Sud et triangulaire à Malabo en Guinée Equatoriale alors que la quatrième concerne la Déclaration ACP-UE sur le changement climatique. Le payement des contributions est la cinquième décision tandis que la sélection d’un pays pour accueillir la cérémonie de signature de l’accord post-Cotonou constitue la sixième décision. La septième concerne les contributions volontaires et la huitième décision porte sur la liste des juridictions fiscales non coopératives

S’agissant des résolutions, la première est relative au développement des chaînes de valeur agricoles ACP alors que la deuxième concerne l’industrialisation et le développement du secteur privé.

Les ministres ACP ont également discuté de l’état de mise en œuvre de l’accord de partenariat économique (APE). Il ressort des discussions que l’accord n’est pas encore entré en vigueur, bien que mis en œuvre à titre provisoire depuis le 29 décembre 2008. L’entrée en vigueur de l’accord requiert sa ratification par les parties concernées.

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 937 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire