Campagne de transhumance 2018 lancée sur des appels au calme

Les différents acteurs autour de la transhumance se mobilisent pour une nouvelle campagne. Ils promettent de la rigueur sur le caractère apaisé de celle-ci.

La nouvelle campagne 2018 sur la transhumance est lancée depuis le 31 janvier dernier. Les acteurs impliqués sont appelés à encourager et à s’investir dans cette nouvelle campagne afin d’éviter les incidents souvent malheureux qui se produisent chaque année dans les différentes localités du pays.

Les autorités appellent au respect de quelques dispositions de l’arrêté interministériel N° 001 du 22 mai 2008 portant organisation du mouvement de la transhumance.

Il est regretté quelquefois que les chefs des éleveurs, les éleveurs, les agriculteurs, les guides et les contrôleurs tendent à ignorer les lois en vigueur autour de la transhumance qui couvre la période du 31 janvier au 31 mai, où il est prévu un seul point d’entrée des troupeaux dans chaque localité. Cette disposition est souvent négligée mais l’autorité togolaise a prévu un Certificat International de la Transhumance (CIT) qui renseigne sur l’origine du transhumant, les différentes vaccinations accomplies sur les troupeaux. La non-détention de ce document entraine, en principe, la mise en quarantaine des troupeaux. Les comités préfectoraux promettent que cette disposition sera très regardée cette année.

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 909 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire