Justice: Prison civile moderne inaugurée à Kpalimé

La prison civile de Kpalimé a modernisé ses locaux depuis quelques mois. Son opérationnalisation est désormais définitive. Elle a été réceptionnée

Le ministre de la Justice et l’ambassadeur de l’Union européenne au Togo ont inauguré le 30 août la prison civile de Kpalimé. Cette maison d’arrêt moderne au profit des populations carcérales des juridictions de Danyi, Agou, Kévé et de Kpalimé répond aux standards internationaux en matière de détention.

Le joyau, d’une capacité d’accueil de 500 détenus financé par l’Union Européenne et l’Etat togolais est bâti sur environ 13.000m2 et clôturé par des murs suffisamment hauts pour une bonne sécurité. Les angles des murs sont dotés de miradors pour la surveillance de l’ensemble de l’établissement.

Le centre pénitentiaire était opérationnel depuis le 21 septembre 2016 avec un bloc administratif, une infirmerie moderne, un local d’isolement pour les détenus qui seraient atteints d’une maladie contagieuse, de deux cuisines, d’un magasin de stockage de vivres, de quatre réfectoires, de parloirs, des compartiments pour les prévenus mineurs garçons, filles, femmes majeures, hommes majeurs, d’un terrain de jeux, des ateliers de formation, et doté d’une vidéo surveillance.

C’est la première prison civile du pays qui offre une certaine modernité à la population carcérale avec des cellules individuelles bâties en conformité avec les exigences internationales. L’édification de l’ouvrage répond au souci d’humaniser les lieux de détention pour créer un cadre favorable à la réinsertion future de tous ceux qui s’y retrouvent à un moment donné de leur existence.

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 915 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire