Ecotourisme : pirogues modernes pour surveiller les mangroves

La coopération GIZ et une coopérative de solidarité ont conclu une assistance à une fédération en vue de renforcer son intervention dans l’écotourisme.

L’ONG Coopérative de Solidarité Partenê Group (COSOL PG) et la coopération allemande GIZ ont fait don de deux pirogues modernes à la Fédération des Associations de ‘’Houeto’’ (FAH Gbaga).

Les deux embarcations sont destinées aux riverains du système lagunaire et fluvial du Mono à Atchanmé et à Agokpamé à si kilomètres de Aného.

Elles serviront pour la surveillance des mangroves, plantes aquatiques servant de refuges aux espèces animalières, aviaires et halieutiques. Elles seront les protectrices des berges contre l’envasement ou l’ensablement.

Elles permettront aux localités de pratiquer l’écotourisme en naviguant à la découverte de lamantins, de diverses espèces d’oiseaux migrateurs qui font leurs haltes surtout sur l’îlot aux oiseaux à Agokpamé dénommés « Gbédjin » où près de 1500 oiseaux ont été dénombrés.

Les pirogues en question sont en bois, protégées par des couches de résine pour assurer la durabilité et l’étanchéité participant ainsi à la préservation de l’écosystème des milieux bénéficiaires et au développement endogène par l’apport de devises grâce à l’écotourisme.

COSOL PG met ainsi en œuvre sa vision futuriste de préservation de l’environnement à cette ère du réchauffement climatique et de bouleversements écologiques majeurs dans le monde et ses activités en faveur des communautés. La fédération a toujours assuré la protection et la sauvegarde des palétuviers le long du chenal des affluents du fleuve Mono, dans le cadre de la protection de la biosphère transfrontière Bénin-Togo.

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 936 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire