La BADEA accorde 60 millions de dollars à La BIDC

La BADEA et la BIDC ont signé un accord de financement portant sur 60 millions destinés à développer le commerce entre l’Afrique et le monde arabe.

La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) a accordé ce vendredi 19 mai à la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) deux lignes de crédit d’un montant de 60 millions de dollars US.

La première ligne de crédit égale à 45 millions de dollars US a pour objectif de favoriser les échanges commerciaux entre les opérateurs de l’espace CEDEAO et le monde arabe.

La seconde ligne de crédit devra booster la trésorerie de la BIDC pour répondre aux demandes de financement des entreprises ouest-africaines en quête d’investissement et d’embauches.

La BADEA est une institution financière financée par les états membres de la Ligue arabe. Elle entend contribuer au développement de la coopération économique, financière et technique arabo-africaine.

La Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC), est une institution financière internationale créée par les 15 Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest  (CEDEAO). La BIDC regroupe : le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Bissau, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo. Son siège est à Lomé au Togo

Avatar
A propos Komi Dovlovi 836 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire