Education : Une école de formation sociale interdite

Une école de formation sociale de niveau supérieur a été interdite par le Ministre Le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche. 

Le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche a interdit depuis le 2 février l’Ecole de Formation Sociale, Promotion et Développement Humain (EFS-PDH) de toute activité sur le territoire.

Dans un communiqué rendu public le 2 février dernier, « le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche informe les parents d’élèves et les étudiants que l’Ecole de Formation Sociale, Promotion et Développement Humain (EFS-PDH) sise à Lomé quartier Adidogomè est interdite de toutes activités académiques liées au niveau supérieur sur toute l’étendue du territoire. »

Selon le ministre, l’EFS-PDH a eu son agrément de formation pour le cycle I uniquement. Mais cette école de formation « a outrepassé les limites de l’agrément » en dispensant depuis octobre dernier des formations de niveau supérieur dans son institution.

Par conséquent, le ministre a enjoint au promoteur de cette école de « cesser immédiatement les activités académiques en cours ». Pour les autorités les formations dispensées par cette école ne sont pas valides.

Les autorités réagissent quatre mois après la rentrée officielle alors que les parents d’élèves ont engagé des fortunes pour la scolarité des enfants. La scolarité oxcille entre 500.000 CFA et 1.000.000 CFA.

En enjoignant au promoteur de régulariser sa situation, le ministre Broohm n’a pas évoqué les conséquences judiciaires du fonctionnement clandestin de cette école.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 835 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire