Nigéria: Un importateur de téléphones suspendu pour appareils défectueux

L’usine chinoise KGB Mobile délocalisée au Nigéria fabriquant des téléphones portables a été suspendue pour la qualité trop mauvaise de ses produits.

Les locaux du fabricant chinois de téléphone KZG Mobile, basés à Lagos, ont été scellés par l’Organisation nigériane des normes (SON). L’agence fédérale reproche à la société la mise en circulation sur le marché national de téléphones mobiles en dessous des standards internationaux.

D’après le journal Vanguard, deux ressortissants Chinois, soupçonnés d’être derrière la fabrication de ces appareils de mauvaise qualité, ont été arrêtés par les forces de maintien de l’ordre.

Bede Obayi (photo), le directeur chargé de l’application des lois, a expliqué que l’Organisation nigériane des normes s’est intéressée à KZG Mobile, suite à de nombreuses plaintes des consommateurs, sur la qualité des téléphones commercialisés par cette entreprise. Il a indiqué que la direction générale de la société a accepté d’assumer l’entière responsabilité des faits qui sont reprochés à l’entreprise. De nombreux documents retrouvés dans les locaux, dans la zone d’Ikeja, ont permis à la SON de découvrir que la société chinoise importe, en grande quantité, sur le territoire nigérian, des téléphones mobiles en dessous des standards internationaux.

Pour Bede Obayi, la sanction prononcée par l’agence fédérale nigériane contre KZG Mobile est conforme à ses missions de protection des consommateurs nigérians qui ont acheté ces téléphones de mauvaise qualité avec leur argent durement gagné. De plus, il en va de la crédibilité du marché TIC et télécoms nigérian, a souligné le responsable nigérian. (Agence Ecofin)

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 934 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire