Le soja s’exporte mais il faut maîtriser les formalités administratives

Des exportateurs de Soja savent un peu plus sur les formalités administratives à l’exportation et les différentes étapes d’obtention des documents d’exportation. Le ministère du Commerce qui promeut le renforcement des capacités productives et commerciales de la filière Soja au Togo, veut la maîtrise par les acteurs de la filière soja que sont les commerçants, groupements et les techniciens, de toutes les étapes de préparation des produits prêts pour l’embarquement, l’introduction de la demande d’expertise, l’établissement des documents d’exportation jusqu’auprès des autorités portuaires, douanières et des banques.

Les acteurs sont instruits sur les différentes clauses et le respect de la qualité, les étapes de contrôle et l’analyse des produits arrivés de l’intérieur à Lomé et les actions correctives pour améliorer la qualité avant leur entrée en magasin terminal. De petites astuces telles le remplissage de la demande de vérification, l’obtention du numéro d’instruction, l’importance de l’échantillonnage et de l’expertise aux fins d’exportation pour l’obtention du certificat de qualité et sur les autres documents d’embarquement ont été enseignées pour que la production et le niveau des revenus des producteurs à travers de meilleures ventes soient améliorés. Les informations sur ces mesures ne sont souvent pas à la portée des producteurs de l’intérieur du pays.

Avatar
A propos Emilie ORONG 855 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire