Le septième art en semaine culturelle entre la Chine et le Togo

La semaine du cinéma sino-togolais a été lancée en début de semaine à Lomé. Elle se déroule du 19 au 24 septembre sous forme d’un festival de projections diverses. Trente (30) courts métrages togolais et cinq (5) films chinois long métrage seront projetés dans dix quartiers de la capitale.

L’initiative, parrainée par l’Ambassade de la République de Chine au Togo, pour des fins de coopération culturelle, veut rapprocher le cinéma des cinéphiles Togolais et encourager les jeunes talentueux à s’intéresser à la production et à la réalisation des documentaires et films. Le 7ème art tend à s’éclipser des salles avec l’avènement de la vidéo et des TIC. Les productions togolaises se comptent au bout des doigts ainsi que les réalisateurs. En Chine ceci reste encore une forte industrie culturelle.

Au lancement de cette semaine lundi, l’assistance a pu suivre quelques démo dont la « rhum’heure », un court métrage de 13mn réalisé par le cinéaste togolais, Maxime Tchincoun qui retrace l’histoire d’une jeune fille qui désirait aller à un concert mais découragée après avoir été informée d’une menace terroriste qui plane : ce ne fut qu’une Rumeur. Un second film «quatre héros», réalisation d’un Chinois qui véhicule l’histoire des jeunes hommes qui veulent bien faire la compagnie des femmes mais n’aiment pas qu’on leur parle de mariage, a été projeté au public.

Le ministre togolais de la culture qui présidait ce lancement, a salué la coopération qui existe déjà entre la Chine et le Togo dans le domaine de la culture et des arts.

La semaine du cinéma sino-togolais est appelé à être un canal de découverte des jeunes cinéastes talentueux. Le directeur national de la Cinématographie, Koutom Esso y va de cette assertion et veut voir s’écrire des accords de coproduction et de production cinématographique avec la Chine en vue d’aider le cinéma togolais à se développer : «la Chine a une tradition de cinéma et surtout de production cinématographique, c’est un atout pour que le Togo en profite».

Avatar
A propos Emilie ORONG 762 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire