Reprise du ramassage des ordures à Aného sur fonds de la SAFER

Les cahiers de charge des points de péage donnent obligation aux exploitants de participer aux actions communautaires. Les recettes générées par l’exploitation des péages du Togo permettent en principe d’accompagner les communautés dans la réalisation de quelques projets et travaux de développement.

Le péage de Vodougbé (non loin de la ville d’Aného) vient de répondre à une telle préoccupation pour soulager les populations riveraines. C’est la mairie de la ville qui a bénéficié d’un camion offert par la Société Autonome de Financement de l’Entretien Routier (SAFER). Ce camion est destiné au ramassage d’ordures ménagères dans la commune et singulièrement du côté ouest du pont et du quartier Apounoukpa.

La ville d’Aného avait suspendu sa propreté au gré des ramasseurs occasionnels, un travail confié parfois mal exécuté par ces nombreuses entreprises privées. Le don de la SAFER vient relancer la collecte des ordures dans la commune. Les populations ont régulièrement dénoncé l’état d’insalubrité de la ville. La mairie s’y attellera désormais comme une obligation et une priorité pour la beauté de la ville et le bien-être des populations.

L’insalubrité publique gagne du terrain dans les villes du Togo et les délégations spéciales semblent impuissantes et incapables face au phénomène. Elle devient une source d’insécurité pour les citadins. Mais à côté de l’impuissance et de l’incapacité de ces délégués c’est peut-être qu’il faudrait indexer l’incompétence de ces commis de l’état de définir des politiques consensuelles pour la gestion participative des collectivités territoriales. Malgré la création de l’Agence Nationale de Salubrité Publique (ANASAP), la mayonnaise prend difficilement alors que nos villes ont besoin d’être reluisantes.

Avatar
A propos Emilie ORONG 810 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire