Le «One Area Network» a multiplié le nombre de minutes d’appels depuis et vers le Kenya

(Agence Ecofin) – Selon l’Autorité des communications du Kenya (CAK), l’initiative « One Area Network » a fait grimper le nombre de minutes d’appel depuis le Kenya vers la sous-région Afrique de l’Est et depuis la sous-région vers le Kenya. Au cours du premier trimestre de l’année, les minutes d’appels en roaming, vers les autres pays de la sous-région, ont atteint le chiffre de 35,8 millions tandis que le nombre de minutes d’appels des pays de la sous-région vers le Kenya s’élève à 27,3 millions. Une forte activité due à la minute d’appel à 0,10 dollar.
La chute harmonisée du coût des télécommunications dans les pays membres de l’initiative « One Area Network » a aussi eu un grand impact sur le segment Internet au Kenya. L’utilisation des applications over-the-top (OTT) du style Whatsapp, Facebook messenger, Viber, Snapchat, Skype et bien d’autres a explosé. Le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile au Kenya a d’ailleurs également connu une hausse. Soit 38,3 millions d’utilisateurs du mobile dont 37,4 Internautes mobile.

Seul le volume de SMS envoyés vers la sous-région et reçus de la zone vers le Kenya n’a pas augmenté. Il a plutôt légèrement reculé, du fait de la forte adoption des OTT par les populations. Ainsi, le nombre de messages texte envoyés vers les pays du « One Area Network » a chuté de 19,7% pour se situer à 6,5 milliards contre 8,1 milliards de SMS au cours du dernier trimestre de 2015. Lancé en janvier 2015, le réseau unique sous-régional avait été accepté par l’ensemble des pays-membres de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est. Mais jusqu’à présent, seuls cinq pays l’ont déjà mis en pratique. Il s’agit du Kenya, du Rwanda, du Soudan du Sud, de l’Ouganda

Avatar
A propos Emilie ORONG 744 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire