50 Milliards en soutien au pavage des rues, assainissement et à la transition numérique au Bénin

La BOAD porte assistance à l’Etat béninois à traves deux accords de prêts relatifs au financement partiel du projet de pavage de rues et d’assainissement dans douze villes du Bénin estimé à 15 milliards FCFA et au financement des opérations liées à la transition numérique à hauteur de 35 milliards 522 millions FCFA. Ces eux accords ont été signés le 22 juillet à Cotonou, selon un communiqué rendu public le 24 juillet par la Banque.

La première signature a été contresignée par le ministre Béninois de l’Economie, des Finances et des Programmes de Dénationalisation, Komi Koutche. Elle financera le pavage, l’assainissement et l’éclairage de voies urbaines dans les communes d’Allada, Banikoara, Bantè, Bassila, Covè, Djidja, Glazoué, Gogounou, Matéri, Ouèssè, Ségbana et Toffo. Sa réalisation vise l’amélioration substantielle de l’environnement urbain et de la circulation dans ces communes, en réduisant le temps de parcours d’au moins 60% et au renforcement des capacités des communes en matière de gestion des infrastructures urbaines. Ce projet s’inscrit dans un programme qui concerne toutes les 77 communes du Bénin. Il portera ainsi à 40, le nombre de communes ayant bénéficié d’un appui de la BOAD, pour un volume global de 99 milliards FCFA.

La deuxième signature des prêts, relative au financement des opérations liées à la transition numérique, est intervenue entre, le ministre béninois de l’Economie et les directeurs des banques locales engagées dans l’opération, notamment BOA Bénin, ECOBANK Bénin, Banque Atlantique Bénin, et BGFI BANK Bénin. Ces accords s’inscrivent dans le cadre du mandat reçu par la BOAD de l’Etat béninois, en vue de la mise en œuvre de la recommandation GE 06 de l’Union Internationale des Télécommunications, relative au passage de toutes les télévisions et radios de l’analogique au numérique, prévu plus tôt le 17 juin dernier.

Les autorités de l’UEMOA ont fait de la mobilisation des ressources, une priorité pour assurer le respect de la date de la transition numérique. En décembre 2013, le conseil des ministres de l’Union avait instruit la Commission de l’UEMOA et la BOAD d’accompagner les Etats membres dans la mobilisation du financement pour la transition numérique. A ce jour, peu d’Etats africains ont pu respecter l’échéance du 17 juin, en raison du coût élevé de l’opération. Le Bénin dit avoir accompli d’importantes avancées, notamment le renforcement des capacités, la pose d’infrastructures et l’adoption d’une législation sur la Télévision numérique terrestre.

Avatar
A propos Emilie ORONG 717 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire